Retour

Utilisez-vous de petits sacs réutilisables pour les fruits et légumes en vrac ?

Apporter ses sacs réutilisables pour faire l'épicerie, c'est devenu une habitude pour plusieurs consommateurs, mais il est rare de voir des gens en utiliser pour les fruits et légumes en vrac. Un groupe de retraités de la fonction publique des Bois-Francs croit qu'il est temps de s'attaquer à ce problème.

Dans le cadre de la première journée « sans mon sac de plastique » en Mauricie et au Centre-du-Québec, le comité environnement de l'Association des retraités de l'éducation et des autres services publics du Québec (AREQ) des Bois-Francs s'est donné comme objectif de sensibiliser la population à l'utilisation des petits sacs de plastique à usage unique.

La responsable du comité, Dominique Bédard, affirme que comme ces sacs sont minces (moins de 50 micromètres), les gens pensent qu'ils sont moins dommageables pour l'environnement.

« Ils se décomposent, c'est vrai, mais leurs molécules ne disparaissent pas. Ils sont juste moins visibles à nos yeux donc on a moins mauvaise conscience », explique-t-elle.

Rareté des petits sacs réutilisables

Dans sa cuisine de Shawinigan, France Poirier confectionne de petits sacs réutilisables, spécialement conçus pour l'achat de fruits et légumes en vrac. Elle produit actuellement quatre sacs à l'heure.

La rareté de ces sacs est un problème, selon Dominique Bédard. « Si c'était facile d'acheter des sacs d'une autre nature, par exemple pour acheter trois pommes, je suis sûre que les gens prendraient ce genre d'articles plutôt que les sacs de plastique », dit-elle.

France Poirier aimerait d'ailleurs qu'une entreprise reprenne l'idée de ces sacs réutilisables pour en produire de façon commerciale.

D'après les informations de Marie-Ève Trudel

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?