Retour

Victoire historique pour la seule équipe féminine de baseball Bantam de sa ligue

Les Pink Sox, la seule équipe féminine de baseball Bantam B dans la ligue qui regroupe des équipes de la Mauricie et du Centre-du-Québec, ont remporté la finale mercredi soir au parc Martin-Bergeron. C'est la première fois que l'équipe de filles de cette division remporte la finale et c'est la première fois qu'une équipe féminine participera au championnat provincial Bantam.

Un texte de Marilyn Marceau

Les Pink Sox ont battu les Draveurs 1 de Trois-Rivières 14 à 4, en 5 manches.

Les 11 filles âgées de 13 à 16 ans ont réussi à dominer la ligue cet été même si elles jouaient contre des garçons qui, à cet âge, sont souvent plus costauds et robustes qu'elles.

Une victoire comme celle-ci va inciter encore plus de filles à pratiquer ce sport, selon la joueuse Thaly Courey. « Je pense que ça peut encourager les jeunes à commencer le baseball, surtout les filles », a-t-elle déclaré tout juste après la partie.

Les Pink Sox Bantam B se rendent maintenant au championnat provincial, où elles se mesureront à d'autres équipes masculines. Le tournoi a lieu à la fin août à Sherbrooke.

Forte hausse du nombre d'équipes féminines dans la région

La ligue qui regroupe des équipes de la Mauricie et de Bécancour compte cette année 11 équipes de filles. L'an dernier, il y en avait trois.

En 2016, les joueuses de l'équipe les Pink Sox pee-wee B ont remporté la finale de leur division et se sont ainsi rendues au championnat provincial.

Laurie Morrissette était dans cette équipe l'an dernier. Rencontrée dans les estrades de la finale Bantam B, elle raconte que c'était un moment stressant.

Leur exploit a contribué à augmenter l'intérêt des filles pour ce sport dans la région, selon l'entraîneur des Pink Sox Bantam B, Dave Courey, qui dirigeait l'équipe pee-wee B l'an dernier, ainsi que selon le représentant pour le baseball féminin en Mauricie, Daniel Morrissette.

Jouer entre filles

À la suite de la victoire de l'équipe pee-wee, des représentants de la ligue ont fait un effort de recrutement en Mauricie et au Centre-du-Québec.

Ils ont notamment contacté des filles qui ont déjà joué au baseball dans des équipes masculines pour les convaincre de venir jouer dans une équipe féminine. Ils ont aussi tenu des ateliers en hiver pour les filles.

Julianne Rivard a ainsi repris le bâton. Elle est dans l'équipe pee-wee B cette année et elle adore son expérience.

« Les gars, quand tu fais une erreur des fois, ils sont plus fâchés contre toi parce que t’es une fille, et les filles, on s’entraide plus et on ne se fâche pas entre nous », dit-elle.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine