Après les applications mobiles, la virtualité augmentée débarque au Digihub de Shawinigan. Une nouvelle entreprise, Virtuelis, qui compte quatre employés, se lance à l'assaut d'un marché en pleine expansion.

La virtualité augmentée, c'est le mariage de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle. « Avec la réalité virtuelle, on passe tout de suite au casque, on est vraiment immergé dans un monde. La réalité augmentée, c'est avec un outil comme un iPad, un cellulaire, un ordinateur. On peut avoir comme des images qui vont apparaitre dans la réalité, on peut se promener dans un musée, on va se promener avec le iPad et tout d'un coup, il va y avoir un personnage qui va nous raconter une histoire », explique Geneviève Bédard, présidente-directrice générale de Virtuelis.

Les avantages de la virtualité augmentée sont nombreux. En plus de prolonger la visite des internautes sur un site internet, on peut, notamment, ajouter des publicités. La virtualité augmentée sert parfaitement les musées ou encore l'industrie touristique.

Virtuelis espère compter une dizaine d'employés d'ici un an.

Digihub : 28 entreprises

Après le soutien informatique, la téléphonie IP et les applications mobiles, le DigiHub compte maintenant 28 entreprises.

« Le numérique ça a beaucoup de branches. C'est un arbre qui ne cesse de croître, puis il y a de nouvelles branches qui se rajoutent et la virtualité augmentée, la réalité augmentée, la réalité virtuelle... on n'imagine pas encore la portée et tout ce que ça va donner demain dans nos vies », indique Philippe Nadeau, directeur général du Digihub.

Le maire de Shawinigan Michel Angers croit qu'il s'agit d'une preuve de plus que son pari d'incubateur numérique portera fruits. D'ailleurs, il attend impatiemment la visite de la ministre de l'Économie, responsable de la Stratégie du numérique, Dominique Anglade. Le maire espère que Shawinigan obtienne une part des 200 millions de dollars dédiés à la stratégie du numérique. « Elle va être ici bientôt pour nous rencontrer et elle souhaite qu'éventuellement une organisation comme le DigiHub soit un des partenaires majeurs du gouvernement du Québec », explique le maire Angers.

Avec les informations de Pierre-André Cloutier

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine