Retour

Visé par un mandat d'arrestation depuis plus d'un an, il revient au pays

Le retour au pays est difficile pour Sébastien Deblois, un homme qui faisait l'objet d'un mandat d'arrestation depuis plus d'un an. Il avait omis de se présenter en cour à deux reprises après un verdict de culpabilité de conduite en état d'ébriété causant des lésions à la suite d'un accident de motoneige survenu en 2012 à Saint-Alexis-des-Monts, en Mauricie.

Un texte de Marie-Pier Bouchard

Sébastien Deblois avait quitté le pays après avoir été reconnu coupable au terme de son procès à l'automne 2015.

Il ne se présentait pas aux observations au sujet de la peine et un mandat d'arrestation a été lancé contre lui quelques semaines plus tard, soit le 16 décembre 2015.

De retour en cour lundi, il a raconté qu'il était allé rejoindre sa femme en République Dominicaine.

Du box des accusés, menottes aux pieds et aux mains, il a expliqué au juge Guy Lambert qu'il avait paniqué à l'idée de ne pas revoir sa femme qui est en République Dominicaine et qui n'avait pas de visa.

Sébastien Deblois n'était pas représenté par un avocat et le juge lui a fortement recommandé d'en trouver un.

Le père de l'accusé était présent lors de la comparution et il a interpellé un procureur sur place. L'audience a été suspendue en attendant qu'il prenne connaissance du dossier.

Soulagement

La victime dans cet accident, Julie Lebrun, une femme de Shawinigan, était loin de se douter que l'année 2017 allait commencer de cette façon.

« Quand j'ai eu l'appel la semaine passée, je pleurais, je n'y croyais pas » raconte-t-elle. Elle ajoute : « Je suis venue le voir de mes yeux ».

C'est comme un soulagement. C'est 300 lbs de moins sur mes épaules

Julie Lebrun

Des séquelles permanentes

La date du 5 février 2012 restera marquée à jamais pour Julie Lebrun qui a subi de graves blessures dans l'accident de motoneige survenu à Saint-Alexis-des-Monts.

Enceinte lors de l'accident, Julie Lebrun a subi une fracture ouverte à la jambe gauche.

Après de multiples opérations et infections, elle a repris le travail, mais elle marche toujours avec difficulté. Elle souffre quotidiennement de douleurs et ses mouvements sont limités.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine