Retour

Vivre avec la surdité : la réalité de Jérôme

Naître avec n'importe quel handicap c'est toujours un défi pour la vie. Certaines personnes décident de se servir de leur handicap comme tremplin pour rebondir! C'est le cas du jeune Jérôme Blanchette qui est né avec une surdité totale. Pourtant, en ce Mois de la surdité, Jérome prouve qu'on peut très bien évoluer, notamment à l'école, malgré ce handicap.

Jérome Blanchette ne s'exprime pas avec des mots, ce qui ne l'empêche pas d'être l'un des plus expressifs de sa classe au Collège de l'Horizon, à Trois-Rivières. Depuis la maternelle, ses idées, ses opinions et ses questions sont interprétées par Diane Gauthier. Pour lui, le simple fait d'aller à l'école est un défi qu'il surmonte quand même avec brio. La présence à ses côtés, depuis 11 ans, de la même interprète a quelque chose de rassurant pour Jérôme.

« C'est comme si on est dans nos pantoufles nous deux! On est confortables! C'est ça qu'on espère tout le temps que ça continue nous deux ensemble. Il a pris beaucoup d'assurance. Avec les amis il y a une grosse différence par rapport à avant. Il peut aller seul à la récréation ou sur l'heure du dîner et je trouve ça super! Il a beaucoup d'autonomie. Il veut s'organiser tout seul aussi », explique Diane Gauthier.

Malgré le défi académique que représente l'arrivée au secondaire, la bonne humeur de Jérome est sans faille! « Vraiment il rit fort de tout coeur, c'est très agréable. On voit qu'il parle beaucoup avec ses yeux. Et il est très sociable. C'est impressionnant de le voir aller », constate l'enseignant William Pugh.

En Mauricie, les commissions scolaires de l'Énergie et du Chemin-du-Roy accueillent, en tout, 32 élèves ayant un problème de surdité.

Avec les informations de Marie-Claude Julien

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine