Retour

Vol de sirop d'érable : des centaines de textos déposés en preuve

C'est plus de 2500 lignes de textos qui ont été déposés lundi par le procureur de la poursuite lors du procès de Raymond et Richard Vallières, Étienne St-Pierre et Jean Lord accusés d'un spectaculaire vol de sirop d'érable.

Les messages textes viendraient corroborer ce que des témoins sont venus affirmer sur les circonstances des crimes au procès qui se poursuit au palais de justice de Trois-Rivières depuis le 20 octobre.

Le vol de 9500 barils de sirop d'érable serait survenu entre août 2011 et juillet 2012, dans un entrepôt de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec, à St-Louis-de-Blandford. Le tout représente une valeur de 18,7 M$ selon la Couronne.

Les barils étaient vidés de leur contenu pour être remplacés par de l'eau, puis revendus.

Un important réseau de transport impliquant des dizaines de personnes aurait par la suite acheminé le sirop d'érable jusqu'au Nouveau-Brunswick entre autre.

La tête dirigeante alléguée, Richard Vallières, est accusé de vol et de trafic de sirop d'érable.

La couronne aura complété sa preuve mardi. En tout, 30 témoins ont été appelés à la barre.

La durée prévue au procès est de 2 mois. Les quatre hommes subissent leur procès devant jury composé de 8 hommes et 5 femmes.

D'autres accusés doivent subir leur procès en 2017.

D'après les informations recueillies par Sarah Désilets-Rousseau

Plus d'articles