Retour

Yvon Boivin fait son mea culpa pour des propos tenus après sa défaite électorale

Le candidat libéral défait dans la circonscription de Trois-Rivières, Yvon Boivin, se rétracte pour ses propos tenus au lendemain de sa défaite électorale. Dans une lettre envoyée en fin de journée mercredi aux médias, intitulée Avec un peu de recul, il explique sa réaction par la fatigue et affirme que certains de ses propos ont dépassé sa pensée.

Un texte d'Amélie Desmarais

Au lendemain de sa défaite, Yvon Boivin avait annoncé qu'il se retirait de la vie publique et qu'il n'accorderait plus jamais d'entrevues. Lors d'une entrevue sur les ondes de la radio de Radio-Canada, à l'émission Chez nous le matin, le candidat libéral défait par 900 voix affirmait notamment que le résultat du scrutin n'était pas à l'avantage des électeurs et qu'il n'était pas question pour lui d'aider le candidat élu dans le dossier de la pyrrhotite.

Celui qui a été à la tête de la Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite veut maintenant remercier les électeurs qui ont voté pour lui et félicite son rival, le néo-démocrate Robert Aubin, pour sa réélection.

Il se réjouit d'avoir contribué à l'avancement du dossier de la pyrrhotite en Mauricie. « Ma contribution à cette élection m'aura tout au moins permis de convaincre le Parti libéral du Canada et le nouveau premier ministre, Justin Trudeau, de la nécessité de reconnaître ce désastre et de débloquer une aide d'urgence pour les familles affectées. »

Il précise qu'il a déjà assuré son soutien au nouveau député de Saint-Mauricie-Champlain, François-Philippe Champagne, et offre également son soutien à la Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine