Retour

Yvon Boivin se prétend le seul candidat crédible dans le dossier de la pyrrhotite

Le candidat libéral de Trois-Rivières, Yvon Boivin, affirme que ni le Parti conservateur ni le Nouveau-Parti démocratique n'ont l'intention d'aider les milliers de victimes de la pyrrhotite.

Au cours des dernières années, alors qu'il était porte-parole de la Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite, Yvon Boivin a constamment réclamé de l'aide financière du gouvernement Harper. Le député néo-démocrate Robert Aubin a aussi fait des démarches à ce sujet.

« Qu'ont-ils concrètement apporté en argent comptant? Rien. Et moi je n'étais pas député et je suis allé chercher 30 millions et une réforme de plan de garantie », affirme Yvon Boivin.

« C'est vrai qu'on a travaillé en collaboration pendant quatre années et, soudainement, tout le travail qu'on a fait ensemble ne vaudrait plus rien? Et la proposition libérale en matière de pyrrhotite, elle est où? », réplique Robert Aubin.

Quant au candidat conservateur Dominic Therrien, il affirme qu'il faut une voix forte à Ottawa pour défendre ce dossier et qu'il est le seul en mesure de se faire entendre auprès du gouvernement.

Plus d'articles

Commentaires