Retour

16 arrestations liées au fentanyl en un mois et demi à Montréal

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a réussi à découvrir la cache principale de trafiquants d'héroïne coupée au fentanyl qu'il poursuivait depuis plusieurs semaines. C'est à cet endroit, dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, que les policiers ont effectué les trois arrestations annoncées vendredi dernier.

Alain Joly, 35 ans, Kevin Charbonneau, 28 ans, et Stéphanie Hamel, 26 ans, ont été arrêtés et ont comparu pour faire face à des accusations de trafic d’héroïne et de possession de stupéfiants en vue d’en faire le trafic. Une quatrième personne, une femme, est toujours recherchée.

Les deux perquisitions menées vendredi dans des résidences d’Hochelaga-Maisonneuve ont permis au SPVM de saisir :

  • 9 grammes d’héroïne, d’une valeur d’environ 1400 $;
  • 24 grammes d'une substance qui ressemble à du fentanyl, d’une valeur de 1400 $;
  • 13 grammes de cocaïne, d’une valeur de 1300 $;
  • 1739 grammes de poudre blanche de nature inconnue;
  • une somme d’argent.

Il s’agissait d’une autre étape de l’enquête lancée après des cas de surdoses survenus ces derniers mois. « Ça faisait partie de la quatrième opération. On avait eu trois opérations précédemment, donc c’était la phase quatre. Donc, si on regroupe les quatre phases qui visaient toujours les trafiquants qui mélangeaient l’héroïne et le fentanyl, nous avons arrêté et accusé un total de 16 personnes, nous avons perquisitionné 6 résidences et 2 véhicules, depuis le 18 août », a expliqué la commandante Christine Christie, du SPVM.

Depuis mars dernier, le SPVM a dénombré 160 surdoses dues à différents types de drogues sur son territoire, dont 33 mortelles. Sur les 25 surdoses liées à la consommation de fentanyl, 6 ont été fatales.

Pour faire plus d'argent

Les trafiquants coupent l’héroïne pour augmenter leur marge de profit, ajoute la commandante Christie. Un kilogramme d’héroïne vaut 75 000 $, tandis qu’un kilogramme de fentanyl peut être acheté pour 500 $ en Chine.

Une dose de 2 milligrammes de fentanyl est mortelle; lorsque cette drogue est mélangée à l’héroïne, il en faut donc très peu pour en décupler l’effet.

La commandante Christie ne peut pour le moment s’avancer sur des liens potentiels entre les trafiquants arrêtés et le crime organisé. « Ils sont, à une plus basse échelle, des relations des groupes de motards, mais il est trop tôt pour dire si les motards endossent ces pratiques-là ou ont demandé ça », a-t-elle précisé.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine