Retour

17 finalistes, dont 3 Québécois, pour devenir astronaute canadien

Dix-sept finalistes, dont trois Québécois, ont été retenus par l'Agence spatiale canadienne (ASC) pour passer au dernier tour de son processus de recrutement de nouveaux astronautes. Les deux aspirants astronautes qui seront choisis par l'ASC seront sélectionnés parmi ces derniers d'ici l'été.

Du Québec, Charles-Philippe Lajoie, de Rouyn-Noranda, et les Montréalais Evan Alexander Beirne Thomas et Andréane Vidal ont été choisis.

Les autres finalistes proviennent majoritairement de l’Ontario (cinq personnes) et de l’Alberta (quatre personnes). Un candidat du Nouveau-Brunswick, un de la Nouvelle-Écosse, un de la Colombie-Britannique et un du Manitoba ont également été retenus, ainsi qu’un Américain, qui travaille en Ontario comme médecin de famille en région éloignée.

Tous ont une formation en science et, pour reprendre les mots de l’ASC, « une excellente santé ainsi que des qualités et des compétences exceptionnelles ».

Plus particulièrement, le Québécois Charles-Philippe Lajoie détient un doctorat en physique et astronomie et travaille à Baltimore dans le domaine des instruments astronomiques optiques, alors qu'Evan Alexander Beirne Thomas possède un doctorat en ingénierie aérospatiale et travaille comme professeur agrégé à l’Université d'État de Portland, en Oregon.

Cinq femmes parmi les finalistes

La Québécoise Andréane Vidal, qui est l'une des cinq femmes choisies comme finalistes, détient un baccalauréat en génie chimique du Collège militaire royal du Canada et travaille dans les Forces armées canadiennes comme officière chargée de la recherche et du développement des capacités futures.

Par ailleurs, la finaliste winnipégoise Michelle Whitty occupe également un emploi dans l’armée canadienne, comme capitaine et officier du génie de combat, tout comme l’Albertaine Vanessa Fulford, qui est ingénieure d'essais en vol pour l’Aviation royale du Canada. Du côté des hommes, six travaillent pour l’armée canadienne ou le ministère de la Défense.

La campagne de recrutement de l’ASC Canada a été lancée en juin 2016. L’agence a reçu 3772 candidatures.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine