Retour

40 vélos électriques offerts en libre-service à Laval

Les personnes qui souhaitent utiliser un moyen de transport actif à Laval ont maintenant accès à des vélos à assistance électrique en libre-service.

La Société de transport de Laval (STL) a lancé jeudi un projet pilote qui permet à tous ceux qui le souhaitent d’utiliser une quarantaine de ces vélos d’ici l’automne.

Moins exigeants physiquement que des vélos ordinaires, ces appareils seront disponibles aux stations de métro Cartier, Montmorency et de la Concorde, ainsi qu’au terminus Le Carrefour.

« Conduire un vélo à assistance électrique, c’est comme avoir un géant invisible qui vous pousse tout au long de votre trajet », illustre Alain Ayotte, PDG de Bewegen Technologies, l’entreprise beauceronne qui fabrique le système.

Trois méthodes

La STL propose trois façons de profiter du service :

  • S’abonner en ligne à l’un des forfaits proposés, ce qui donne droit à une carte magnétique qui permet de déverrouiller l’appareil;
  • Acheter une carte d’accès unique à la borne;
  • Télécharger sur son téléphone une application qui permet de déverrouiller le vélo.

Laval est la première ville canadienne à tester les produits de Bewegen Technologies, une entreprise basée à Saint-Georges-de-Beauce dont les vélos sont offerts dans plusieurs villes à travers le monde.

Québec et Ottawa financent le projet au moyen du Fonds pour l'infrastructure de transport en commun.

Cette initiative s'ajoute à d'autres programmes déployés par la Ville de Laval pour favoriser l’électrification des transports. Les Lavallois peuvent par exemple recevoir une subvention de 2000 $ (en plus des 8000 $ offerts par le gouvernement du Québec) s’ils achètent un véhicule entièrement électrique et de 200 $ pour un vélo à assistance électrique

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un homme danse sur le toit de sa voiture





Rabais de la semaine