Retour

4200 jeunes pour accueillir les cyclistes du Grand défi Pierre Lavoie

Après avoir pédalé 1000 kilomètres en trois jours sur les routes du Québec, les cyclistes du 9e Grand Défi Pierre Lavoie ont été accueillis par un peu plus de 4000 enfants sur l'esplanade du Parc olympique, à Montréal, dimanche.

De La Baie au Saguenay en passant entre autres par Québec, Trois-Rivières, Mont-Tremblant et Gatineau, les quelque 1000 athlètes ont terminé leur parcours à Montréal sur le coup de 15 h.

En entrevue à Radio-Canada après avoir franchi le fil d'arrivée, le cofondateur de l'événement Pierre Lavoie était fier de l'exploit que venaient d'accomplir les participants.

« Quand t'as subi la maladie, t'es à l'hôpital et tu ne comprends pas pourquoi t'es mal servi par le système [de santé]. Tu t'aperçois que le système n'est pas dans un mode préventif, mais dans un mode curatif pour guérir la maladie. Mais quelles maladies? Quand on regarde un peu les résultats, on se rend compte qu'on pourrait prévenir la grande majorité des maladies au Québec par nos comportements », a affirmé Pierre Lavoie.

L'homme originaire du Saguenay–Lac-Saint-Jean estime que c'est grâce à l'éducation que le Québec va régler ses problèmes de santé. Il ne veut pas s'arrêter aux coups d'éclat. « Parce que rouler 1000 kilomètres peut sembler égocentrique, mais ce sont des gens sédentaires, des ambassadeurs de l'éducation », a-t-il dit.

Dès l'automne prochain, grâce au programme Force 4, Pierre Lavoie et son organisation veulent mettre en place la mesure « d'une heure d'activité physique par jour, tous les jours, toute l'année » dans 450 écoles du Québec.

Questionné à propos de la randonnée de cette année, l'idéateur des cubes d'énergie a répondu qu'il vieillissait, mais qu'il voyait plein de relève. Il a ajouté que c'est la première fois qu'une jeune participante du défi des cubes d'énergie et des relais participait à la grande boucle de 1000 kilomètres.

Le comédien Jean-Marie Lapointe participait à son premier Grand Défi Pierre Lavoie. « Pour toute personne qui ne fait pas de vélo, c'est une épreuve. Je ne fais pas de vélo, mais je pratique plusieurs sports, mais surtout des sports de sprint. Alors, je n'étais pas du tout dans ma zone de confort », a-t-il raconté.

Des jeunes actifs

Les 4200 jeunes qui attendaient les participants au fil d’arrivée ont dormi au stade olympique en guise de récompense pour avoir été actifs, au cours du mois de mai.

Ces élèves de partout au Québec ont participé à un défi qui consiste à cumuler des « cubes d’énergie », équivalant chacun à 15 minutes d’exercice physique par jour.

Ensemble, ils en ont amassé 103 millions.

« C’est important pour nous garder en santé », a affirmé une fillette. « Sinon on va trop grossir », a renchéri son ami.

Samedi, les jeunes ont eu droit à un spectacle de plongeon et à une grande récréation.

Après une courte nuit, ils ont été réveillés par nul autre que Pierre Lavoie, qui était accompagné de l'humoriste et ambassadeur du Grand Défi, Philippe Laprise.

Les deux hommes ont ensuite rejoint les cyclistes à Lachute, dans les Laurentides, d'où ils ont complété le trajet.

Les jeunes, eux, ont eu droit à une sortie au parc d'attractions de la Ronde.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine