Retour

5000 chirurgies d'un jour transférées au 450

Le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Gaétan Barrette, affirme qu'il y aura 5000 chirurgies d'un jour qui passeront du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) dans des établissements situés dans la région du 450.

Le ministre a donné cette explication dans les couloirs de l'Assemblée nationale mardi : « Ce n'est pas une question de transfert de lits mais de certaines activités, comme des chirurgies d'un jour, des cliniques externes et des choses comme ça. »

Cette redistribution des soins est nécessaire du fait que les centres hospitaliers universitaires sont des établissements destinés à offrir des soins ultraspécialisés, quoique, comme l'a précisé le ministre Barrette, ils doivent aussi prodiguer des soins « de première et de deuxième ligne ».

Le CUSM a ouvert ses portes en juin dernier. Le CHUM, quant à lui, devrait  ouvrir en octobre ou en novembre 2016. Dans un cas comme dans l'autre, a expliqué Gaétan Barrette, le ministère a pour objectif « que les gens, dans leur région, aient accès à un continuum de soins, le plus complet possible ».

Une question d'équilibre

Le ministre explique par ailleurs que ce « rapatriement » ne nécessitera pas d'investissements supplémentaires à proprement parler, puisque les budgets déjà existants seront transférés.

Les médecins boudent le 450

Le ministre Barrette déplore, par ailleurs, que des médecins « refusent de s'en aller dans le 450 ». Il dit avoir été témoin de cette situation dans le cas du CUSM, en pédiatrie par exemple.

Le ministre affirme qu'une partie de ce problème va se résorber dans la mesure où les spécialistes très dépendants de la technologie n'auront pas le choix d'aller là où elle est. « Un chirurgien qui veut opérer doit le faire là où il y a de la disponibilité », dit Gaétan Barrette.

Curieusement toutefois, le ministre de la Santé affirme que le problème subsiste sur l'île de Montréal, « il y a une sous utilisation de certains blocs opératoires dans certains hôpitaux. On sait que ça vient du fait qu'initialement, les médecins ne voulaient pas aller à tel endroit ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine