Retour

Affaire Cinar : John Xanthoudakis en liberté en attendant la Cour d'appel

L'un des acteurs principaux du scandale financier Cinar retrouvera une liberté provisoire en attendant d'être entendu par la Cour d'appel.

En juin dernier, l'ex-PDG de la société financière Norshield Financial Group, John Xanthoudakis, a été reconnu coupable de 17 chefs d'accusation en lien avec la fraude et la contrefaçon de documents.

Il a été condamné à une peine de 7 ans et 11 mois de détention. Il a aussitôt porté le verdict du jury en appel.

M. Xanthoudakis invoque, entre autres, que le délai de 5 ans qui s'est écoulé entre le dépôt des accusations et la fin du procès est déraisonnable.

De plus, selon lui, le juge a donné des instructions insuffisantes au jury, à l'issue du long et complexe procès de 22 mois.

Dans son jugement rendu public mardi, la juge Marie-France Bich, de la Cour d'appel, souligne qu'il ne représente pas un risque pour la sécurité du public et qu'il a toujours respecté ses conditions de remise en liberté.

Elle accepte donc de le libérer en attendant que son appel soit entendu, en échange d'une caution de 100 000 $.

John Xanthoudakis doit aussi remettre son passeport et s'engager à ne pas sortir du Québec.

De concert avec Ronald Weinberg et Lino Matteo, il avait été reconnu coupable d'avoir orchestré une vaste fraude de 120 millions de dollars entre septembre 1997 et décembre 2005.

Avec les informations de Geneviève Garon 

Plus d'articles