Les joueurs du Canadien n'ont pas célébré longtemps leur cinquième victoire de la saison contre les Flyers. Mardi matin, tous les hommes de Michel Therrien étaient de retour au Complexe de Brossard pour préparer le duel de mercredi contre les Islanders. Al Montoya affrontera d'ailleurs son ancien club.

Un texte de Jean-Patrick Balleux

Therrien a confirmé la nouvelle au terme d'une pratique en partie dirigée par son adjoint Jean-Jacques Daigneault.

« J'ai commencé ma carrière à Long Island. C'est une organisation fantastique, l'équipe et le personnel. C'est un endroit spécial pour moi. Mais maintenant qu'ils sont à Brooklyn, je m'en vais là pour gagner », a commenté Montoya.

Même si les Rangers ont repêché le premier gardien d'origine cubaine de la ligue en 2004 et qu'il a fait un passage éclair avec les Coyotes en 2008-2009, ce sont vraiment les Islanders qui lui ont accordé une chance. Entre 2010 et 2012, il a cumulé 18 victoires avec le club.

Emelin-Weber

L'entraîneur du Canadien a aussi rappelé que le duo Alexei Emelin-Shea Weber était là pour rester.

Weber, le citoyen le plus connu de Sicamous, n'a eu que de bons mots pour son nouveau partenaire de jeu.

« Il sait se faire remarquer sur la glace. Il sait élever son jeu d'un cran et être robuste. Il faudra porter une attention spéciale en zone neutre, tout ira bien. »

Des propos qui trouvent écho dans la bouche de l'entraîneur, satisfait de la confiance qui se développe chez Emelin. « Il est tôt dans la saison. On veut tenter l'expérience. La manière dont Emelin joue depuis le début de la saison, c'est un gars très physique et efficace, on veut l'essayer », a dit Therrien, se réservant le droit de ramener un jour Nathan Beaulieu sur le premier duo de défenseurs.

Pour le reste, aucun changement de trios ou de duos de défenseurs en vue de la rencontre à Brooklyn. C'est donc Daniel Carr et Mikhail Sergachev qui, encore une fois, seront en trop. Greg Pateryn forme toujours la paire avec Beaulieu.

Le projet du défenseur russe de 18 ans n'est pas encore terminé même s'il ne joue pas depuis quelques matchs, selon Theriren. « On veut le faire grandir. Je ne peux pas dire quand il va rentrer dans la formation, parce qu'on est satisfaits de nos six défenseurs en ce moment. »

Invaincus

Le Canadien est la seule équipe invaincue en temps réglementaire depuis le début de la saison dans la LNH.

« Nos gardiens de but nous donnent une chance depuis le début de l'année de rester dans nos matchs et de créer des occasions de marquer. On l'a vu avec Carey hier. [...] Carey a été Carey Price. »

Le Tricolore s'envole mardi après-midi en direction de New York. Si le passé est garant de l'avenir (mais qui veut ressasser la saison passée du Canadien?!), c'est une marche dans le (central) parc qui attend les Montréalais. Les hommes de Therrien ont balayé les six derniers duels contre les Islanders. En comptabilisant les affrontements en terrain ennemi seulement, le Canadien cumule une fiche de cinq gains en autant de matchs.

Les joueurs du Tricolore reviendront à Montréal tout de suite après le match. Jeudi, il accueillera le Lightning de Tampa Bay alors que le quatrième et dernier match de la semaine aura lieu samedi au Centre Bell contre Toronto.

Les duos de défenseurs à l'entraînement mardi :

  • Weber - Emelin
  • Markov - Petry
  • Beaulieu- Pateryn

Plus d'articles