Retour

Alex Harvey et l'élite mondiale sur le mont Royal

C'est devant les siens qu'Alex Harvey pourrait devenir le premier fondeur canadien à remporter un Globe de cristal. Le Québécois de 27 ans veut profiter de la tenue du Tour de ski du Canada au mois de mars 2016 pour réussir ce coup d'éclat.

« Cette année, la différence, c'est que j'y crois, affirme Harvey. Par le passé, je ne pouvais faire toutes les compétitions parce que j'avais des ennuis de santé. J'ai corrigé ça au printemps avec deux chirurgies et je peux maintenant me battre à armes égales avec mes adversaires. »

Cette nouvelle compétition est la dernière inscrite au programme de la saison des grands rendez-vous internationaux. C'est donc en sol canadien que seront attribués les globes de cristal de la Fédération internationale (FIS) en la présence d'environ 150 athlètes provenant de 20 à 25 pays.

Le Tour de ski du Canada aura lieu du 1er au 12 mars et comprendra huit épreuves dont à une Montréal sur le Mont Royal. Gatineau, Québec et Canmore en Alberta seront les autres villes hôtesses de l'événement.

À Montréal, le 2 mars, les spectateurs auront droit à un départ de masse (tous les athlètes prennent le départ ensemble), en style classique, de 20 km pour les hommes et de 13 km pour les femmes.

« Cette course aura un cachet différent parce qu'elle sera disputée en milieu urbain, affirme Harvey. Elle va attirer des gens qui ne sont pas des amateurs de ski de fond et qui viendront vivre un « happening » et faire la fête. Ça amène une énergie différente appréciée par les skieurs. Des images incroyables de Montréal seront projetées partout dans le monde lorsque les skieurs passeront sur le Belvédère du Mont Royal. »

Un parcours exigeant

La course de Montréal sera la deuxième au programme du Tour de ski du Canada.

« Ce sera une épreuve plaisante à regarder, soutient Louis Bouchard, entraîneur de Harvey. Le parcours est composé de petites boucles et ça va contribuer à améliorer le spectacle. Alex aime lorsque les gens ont du plaisir au bord de la piste. Ça le motive. »

« Ce sera exigeant sur le plan technique et tactique, ajoute Harvey. Le parcours se rétrécit à certains endroits. Il va falloir se positionner à l'avant pour éviter l'effet d'accordéon et les chutes. Ma distance favorite est le 30 km avec départ de masse. La course de Montréal, à 20 km, est pas mal dans mes cordes. En carrière, c'est lors des départs de masse que j'ai le plus souvent monté sur le podium. » »

Louis Bouchard, gagnant du Maurice de l'entraîneur de l'année en 2014 en sport individuel au gala Sports-Québec, croit que son poulain n'a pas encore atteint son plein potentiel.

« Je suis avec Alex depuis une dizaine d'années, précise Bouchard. Il a amélioré ses performances à chaque année. Il est dorénavant un athlète reconnu dans son sport, mais lorsque vous gagnez des médailles au championnat du monde, la marge devient plus mince si vous espérez vous améliorer. Ce n'est pas comme à 18 ans. Mais il sait qu'il était limité en raison de ses problèmes aux jambes. Pusique les opérations ont été un succès, nous pouvons encore croire qu'il peut s'offrir une belle amélioration. »

Alex Harvey rêve donc d'un couronnement, à Canmore, le 12 mars.

« Il n'y a pas de championnats du monde, ni de Jeux olympiques cette année. Je veux donc terminer premier au classement cumulatif. Ce serait exceptionnel puisqu'aucun Canadien n'a gagné de globe de cristal dans mon sport. J'aborde la saison avec confiance. »

Les étapes du Tour de ski :

1er mars : Gatineau (sprint style libre)
2 mars : Montréal (départ de masse style classique)
4 mars : Québec (sprint style libre)
5 mars : Québec (poursuite style libre 10-15 km)
8 mars : Canmore (sprint style classique)
9 mars : Canmore (skiathlon 15-30 km)
11 mars : Canmore (départ à intervalles style libre, 10-15 km)
12 mars : Canmore (poursuite style classique 10-15 km)

 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine