Retour

Arnaque « grands-parents » : cinq suspects ont comparu

L'opération policière de mercredi matin a permis de démanteler un réseau criminel de fraudeurs qui s'en prenaient aux personnes âgées dans la région de Montréal. Des 23 personnes qui ont été arrêtées, 5 ont comparu au palais de justice de Montréal jeudi.

Les suspects, âgés de 22 à 60 ans, font face à des chefs d'accusation de fraude de plus de 5000 $, de recel de plus de 5000 $ et de complot. 

Autrement appelée l'arnaque « grands-parents », ce type de fraude consiste à entrer en contact avec une personne âgée en se faisant passer pour un petit-fils ou un neveu en difficulté, par exemple en se disant victime d'un accident ou arrêté par la police. Le fraudeur demande alors qu'une somme d'argent lui soit versée afin d'éviter qu'un dossier criminel ne soit ouvert.

Si la plupart des membres du réseau ont été arrêtés dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, la tête dirigeante de l'organisation criminelle a été appréhendée le 25 mai en Italie. L'homme de 31 ans sera rapatrié au Québec afin de subir son procès à Montréal. Deux autres personnes sont toujours recherchées. 

À ces arrestations s'ajoutent une dizaine de perquisitions de résidences situées à Montréal, Laval et Repentigy. Le SPVM a rapporté par communiqué que des ordinateurs, des documents bancaires, de fausses pièces d'identité et des téléphones cellulaires avaient également été saisis.

Un réseau bien structuré, selon le SPVM

Selon le commandant Michel Leduc du SPVM, le montant total de la fraude atteindrait 2,5 millions de dollars depuis 2014 pour 500 dossiers qui font partie de l'enquête.

Les fraudeurs ont conçu des scénarios convaincants, notamment en se faisant passer pour des avocats prêts à recueillir l'argent, afin de tromper leurs victimes.

Depuis 2 ans, ces criminels auraient fait environ 500 victimes au Québec et plusieurs autres victimes ailleurs au Canada. Treize autres personnes du réseau avaient été arrêtées en 2014 et en 2015.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a indiqué par communiqué qu'il s'agit « d'une des plus importantes rafles menées jusqu'à maintenant au pays visant ce type d'arnaque », en soulignant avoir travaillé avec la Sûreté du Québec, le Service de police de Laval et le Service de police de l'agglomération de Longueuil.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine