Retour

Ascension silencieuse du mont Royal en mémoire de Clément Ouimet

Des centaines de cyclistes ont monté en silence la voie Camillien-Houde, sur le mont Royal, à Montréal, vendredi après-midi, afin de rendre hommage au jeune athlète Clément Ouimet.

Le cycliste âgé de 18 ans est mort des suites de ses blessures mercredi, après avoir été fauché par une voiture qui tentait une manœuvre de demi-tour.

« On est heureux de voir qu’il y a un gros support de la part de la communauté cycliste de Montréal », a affirmé Antoine Malo, l’entraîneur de Clément Ouimet au sein du club cycliste Espoirs Laval. « On va toujours garder un souvenir d’un athlète exceptionnel, de par ses qualités physiques autant que de par ses qualités humaines. »

« On est tombés en amour avec Clément, dès la première semaine pendant laquelle on l’a connu », a ajouté Virginie Gauthier, également entraîneuse au club Espoirs. « C’était un jeune homme qui était souriant, qui était là pour ses coéquipiers, qui était un vrai passionné de vélo. Enfourcher son vélo chaque jour, pour lui, c’était un mode de vie. […] Il était facile à côtoyer, il était facile d’approche. »

« On est très tristes, mais on a bon espoir que tout ça va servir à améliorer la question du cyclisme sur la Camillien-Houde », a ajouté M. Malo.

Le décès de Clément Ouimet remet à l’avant-plan la question de la sécurité des cyclistes sur cette route, la seule à offrir un véritable défi aux sportifs montréalais.

La voie, qui traverse d’est en ouest le sommet de la ville, est en effet un lieu d’entraînement de prédilection pour des milliers de cyclistes, qui partagent la route avec un nombre toujours croissant d’automobiles en transit entre l’est et l’ouest de la ville.

« C’est une montée dans laquelle il n’y a pas d’arrêt ni de lumière, donc c’est facile pour les automobiles d’excéder les limites de vitesse », a expliqué Virginie Gauthier. Les cyclistes sont très vulnérables, étant donné qu’ils cohabitent avec les voitures. C’est un endroit qui est très dangereux. »

« Ce que je retiens, c’est que ça aurait pu nous arriver à nous aussi », a pour sa part commenté Stéphane Marzotto, un cycliste habitué des lieux, présent pour afficher son soutien à la communauté.

« Oui, parfois, on prend des risques dans la descente, on les mesure, on fait attention aux autos le plus possible, mais j’aurais très bien pu être à sa place et moi-même percuter le véhicule en question. On est tous confrontés quotidiennement a une cohabitation un peu limite entre les véhicules et les cyclistes et on doit tous faire notre part. »

Très ému, l’humoriste Maxim Martin était présent au rassemblement parce que Clément Ouimet était le copain de sa fille.

« C’est super beau, ce qui se passe, mais on est d’accord pour dire qu’il n’y a personne qui devrait être sur le mont Royal en ce moment pour pleurer la perte d’un jeune homme de 18 ans. C’est inconcevable », a-t-il dit.

Lors du rassemblement qui a suivi la montée de la voie Camillien-Houde, des membres du club cycliste Espoirs Laval ont remis au père de Clément Ouimet un casque de vélo symbolique aux couleurs du club.

Le jeune homme devait participer à une course cycliste ce week-end à Brossard; c’est son père qui prendra le départ à sa place.

Les parents ont d’ailleurs donné leur accord pour qu’un vélo blanc soit installé sur le lieu du décès. Les vélos dits « fantômes » sont la plupart du temps installés là où des cyclistes meurent, lorsqu'ils sont happés par une voiture.

Des représentants de partis politiques, dont le maire Denis Coderre, étaient présents, mais n’ont pas fait de discours, afin de laisser toute la place au recueillement.

À la suite de l'accident, M. Coderre a annoncé la mise sur pied d'un comité visant à évaluer la question de la sécurité sur la voie Camillien-Houde.

Le comité en question regroupera la Ville de Montréal, Vélo Québec, les Amis de la montagne, la Table de concertation du mont Royal, le Conseil du patrimoine et des représentants des arrondissements concernés.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine