Retour

Attente interminable par un froid polaire pour The Killers, la Place Bell s'excuse

De nombreux fans qui se sont déplacés pour assister au concert de The Killers à la Place Bell, à Laval, ont été déçus par leur soirée, samedi, et ce n'est pas en raison de la prestation du groupe du Nevada. Les problèmes ont été nombreux, notamment une attente interminable pour entrer dans l'amphithéâtre, en plus de problèmes de son pendant le concert.

La température était glaciale, samedi soir, et l’accueil d’evenko, propriétaire de la salle inaugurée en août dernier, l’était tout étant.

« Dès le départ, il y avait une file d’une centaine de personnes qui attendaient à l’extérieur, et c’était assez évident que tout le monde gelait, il faisait -35 °C », déplore Liana Paré, présente samedi soir à la Place Bell.

Certains fans disent même avoir manqué la première partie du spectacle, assurée par le chanteur australien Alex Cameron. « Pendant la première partie, c’était à moitié vide » dans la salle, ajoute Liana Paré, en entrevue à RDI matin week-end.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux spectateurs ont rapporté avoir patienté plus de 40 minutes dans le froid avant de pouvoir rentrer à l’intérieur.

Le groupe lui-même s’est plaint, par l’entremise de son compte Instagram, de l’organisation déficiente.

« La foule était électrisée, mais la salle ne l'était pas », a commenté le groupe sur son compte Instagram.

Problèmes techniques

Le concert a aussi dû être interrompu à trois reprises en raison de problèmes électriques, dont une fois pendant le rappel.

« Nous avons fait face à diverses situations opérationnelles et nous sommes conscients de votre mécontentement », s'est excusé l’équipe de la Place Bell sur Facebook dimanche soir. « Nous sommes sincèrement désolés que les actions prises n’aient pas été satisfaisantes. »

Toujours dans ce message relayé par le promoteur evenko, l’organisation a toutefois rappelé que « ces décisions avaient pour but d’assurer le bien-être et la sécurité de tous ».

Plus d'articles