Retour

Autocollants menaçants à Repentigny : la police enquête pour savoir s'il s'agit d'un canular

La police de Repentigny a ouvert une enquête samedi après avoir appris que des autocollants menaçants avaient été apposés sur des voitures.

Selon le porte-parole de la police, Bruno Marier, les conducteurs de voitures stationnées près d'un Tim Hortons et d'une pharmacie Jean Coutu sur la rue Valmont ont eu la surprise de trouver ce message sur une fenêtre de leur automobile, vendredi : « Le Québec est terre d'Allah; convertis-toi, sinon... »

Puis, samedi, ce sont des véhicules garés à proximité des Galeries Rive Nord qui ont été visés.

L'autocollant présente le logo des Frères musulmans, le mot « Allah » écrit en orthographie arabe et une photo d'un homme armé qui tient un drapeau noir s'apparentant à celui du groupe armé État islamique.

Les autorités policières de la municipalité ont reçu une plainte à ce sujet samedi matin et ont avisé la Sûreté du Québec de la situation, étant donné la gravité des propos.

Pourrait-il s'agir d'un canular? La police de Repentigny attend les résultats de l'enquête pour se prononcer. Il s'agit toutefois d'une première en ce genre pour cette municipalité de la Rive-Nord, confirme M. Marier.

En attendant, la police de Repentigny a renforcé sa surveillance pour éviter que la situation se reproduise.

Aucun suspect n'est dans la mire des policiers pour le moment.

Quant à la Sûreté du Québec, elle refuse pour l'instant de commenter le dossier.

Plus d'articles

Commentaires