Retour

Banderole sexiste : le Toronto FC refuse de commenter son enquête

Un groupe de partisans de l'Impact de Montréal dénonce le mutisme du Toronto FC, un mois après que des supporters torontois eurent déployé une banderole à connotation sexuelle durant un match entre les deux clubs de soccer à Toronto.

La banderole géante dépeignait une femme habillée aux couleurs de l'Impact en train de faire une fellation à un amateur torontois.

Après une avalanche de commentaires négatifs dans les médias sociaux, le Toronto FC avait qualifié le geste de « disgracieux », avait présenté des excuses à l'Impact et aux partisans montréalais, en plus de promettre de faire enquête.

Un mois plus tard, toutefois, le club torontois se refuse à tout commentaire quant aux résultats de son enquête. Selon le groupe Impact LGBT+, il ne faut pas « minimiser ce type d'incidents ».

Le groupe Impact LGBT+ ajoute ceci : « Le Club aurait également tout à gagner à se poser publiquement comme défenseur de valeurs respectueuses de tou-te-s ».

Plus d'articles

Commentaires