Retour

Bell Helicopter crée une centaine d'emplois avec l'aide de Québec et d'Ottawa

Bell Helicopter rapatrie certaines de ses activités américaines à son usine des Basses-Laurentides, entraînant la création d'une centaine d'emplois.

L'entreprise s'engage à effectuer les essais en vol, la certification et l'assemblage final de son prochain modèle d'hélicoptère à Mirabel. Elle accepte également de rapatrier à Mirabel la fabrication de pièces composites liées à certains modèles d'hélicoptères qui sont présentement fabriquées par des sous-traitants.

Le gouvernement du Québec et le gouvernement fédéral ont accepté de modifier certaines conditions de prêt pour aider l'entreprise à effectuer cet investissement à Mirabel.

La ministre de l'Économie du Québec, Dominique Anglade, a annoncé la nouvelle cet après-midi. « Ces activités étaient prévues ailleurs, et grâce à la compétence des gens d'ici, on a fait en sorte que ça soit ici pour qu'on puisse davantage développer les compétences et développer les technologies, s'est réjouie la ministre. Longue vie à Bell à Mirabel! »

Cette nouvelle tranche avec la décroissance subie par le constructeur aéronautique ces dernières années.

Depuis 2014, les effectifs de Bell Helicopter à Mirabel sont passés de 2000 employés à 1200.

Pas plus tard que le mois dernier, Bell Helicopter licenciait 60 travailleurs. Et en février, la direction de l'usine avait supprimé 200 emplois. Le couperet était tombé encore plus durement l'an dernier, lorsque le constructeur aéronautique avait éliminé 1100 postes, dont près de 300 à ses installations de Mirabel.

Pour expliquer ses difficultés, Bell Helicopter citait les conditions défavorables du marché et la reprise économique qui s'avérait plus lente que prévu.

Bell Helicopter ramènerait maintenant à Mirabel la construction des appareils cinq passagers de type Bell 505, qui étaient fabriqués jusqu'ici à son usine de Lafayette, en Louisiane.

Bell Helicopter, une filiale en propriété exclusive de Textron, est établie à Mirabel depuis plus de 25 ans. Son siège social est à Fort Worth, au Texas.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine