Retour

Bergevin n'est pas surpris de l’intérêt envers Galchenyuk

Si le repêchage d'expansion est maintenant un dossier clos, le travail est loin d'être terminé pour le directeur général du Canadien de Montréal, Marc Bergevin.

Fidèle à son habitude, Bergevin n’a pas voulu discuter des négociations qui sont en cours avec d’autres directeurs généraux ou des agents de joueurs. Il a tout de même avoué ne pas être surpris qu’autant d’équipes manifestent de l’intérêt envers Alex Galchenyuk.« C’est un joueur talentueux qui n’a pas de contrat, alors je ne suis pas surpris de l’intérêt. Mais je reçois des appels au sujet de beaucoup d’autres joueurs aussi », affirme-t-il.

Le directeur général tente aussi de trouver un terrain d’entente avec le clan d’Andrei Markov, qui deviendra joueur autonome sans compensation à compter du 1er juillet.

« Il a rendu de bons services, mais il y a toujours un prix à payer et nous avons une limite. Nous sommes capables de gérer beaucoup de dossiers et il fait partie de ceux-là. »

Alexander Radulov sera un autre joueur libre comme l’air s’il n’accepte pas une offre de Marc Bergevin d'ici la fin du mois. Si les deux parties sont très loin d’un consensus, le directeur général du Canadien n’écarte pas la possibilité d’échanger les droits de l’attaquant.

Par ailleurs, la priorité de l’état-major du Canadien à compter du 1er juillet sera de s’entendre avec le gardien de but Carey Price, qui atteindra l’autonomie complète au terme de la saison 2017-2018.« Je ne suis pas inquiet. Ce sera le dossier numéro un et nous allons tout faire pour le garder à Montréal », assure Marc Bergevin.

Beaulieu, un échec?Bergevin s’est servi de ce point de presse présenté en marge du repêchage de la LNH pour réitérer sa confiance envers son équipe de dépisteurs. Pendant ce temps, plusieurs évaluent la transaction impliquant Nathan Beaulieu comme un échec, alors que le défenseur avait été sélectionné en 1re ronde en 2011.« Il y avait une très bonne possibilité que nous le perdions et il avait des droits d’arbitrage alors c’était délicat. Quand un joueur est rendu à 2, 3, 4 ou 5 années dans la LNH, sa ronde de repêchage ne compte plus », a-t-il souligné.Marc Bergevin a confirmé que Brian Flynn, Dwight King et Nikita Nesterov ne seraient pas de retour avec le Canadien de Montréal la saison prochaine.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine