Malgré la saison décevante qui s'est achevée il y a quelques semaines, Marc Bergevin n'a toujours pas l'intention de donner un grand coup de balai dans le vestiaire du Tricolore.

« Notre noyau est bon. Carey Price, (Brendan) Gallagher, (Alex) Galchenyuk, Max (Pacioretty), ce sont de bons jeunes qui ont grandi ensemble », a-t-il déclaré en marge d'une conférence de presse durant laquelle il était présenté en tant qu'ambassadeur pour l'organisme Partageons l'espoir, à Pointe-Saint-Charles.

« Ils ont appris beaucoup cette année. On va voir l'an prochain comment ça va aller ».

Le directeur général du Canadien affirme qu'il ne sollicite aucune offre d'échange pour l'instant. Cela inclut P. K. Subban, le sujet de rumeurs de transactions depuis la fin du calendrier. « Ce n'est pas un joueur pour lequel je suis en discussion pour l'échanger. »

Bergevin célébrait par ailleurs son quatrième anniversaire à la tête du Bleu-blanc-rouge, lundi. Cet emploi et ses difficultés inhérentes l'ont profondément changé.

« C'est un emploi qui est demandant (...) c'est ce que j'aime, c'est ma passion. »

Le repêchage, la loterie et Dubois

Bergevin n'éprouve aucun malaise avec la nouvelle formule choisie pour la loterie du repêchage de la LNH, qui se tenait samedi dernier.

« Il y a tellement de parité dans la ligue, tout le monde peut avoir une chance d'avancer, c'est bien. »

Le Tricolore n'a pas été favorisé au tirage et il repêchera au 9e rang, le 24 juin. « J'aurais aimé mieux si on avait gagné. »

Bergevin n'est pas indifférent à l'idée de repêcher Pierre-Luc Dubois, sans doute le meilleur espoir québécois de la cuvée 2016. « C'est toujours une chose intéressante pour le Canadien de Montréal, un Québécois. »

Il reconnait toutefois qu'il y a peu de chances que Dubois soit toujours disponible au 9e rang. « Je suis certain qu'il y a beaucoup d'équipes qui aiment le petit Dubois. »

A-t-il l'intention de déployer des efforts particuliers pour le sélectionner? « On regarde toujours, mais on va voir si les autres équipes sont prêtes à reculer et on va voir c'est quoi le prix à payer. »

« Probablement qu'il ne sera plus là, mais il y a toujours des surprises. »

Bergevin n'est cependant pas d'avis qu'un bon choix au repêchage puisse régler les problèmes de son équipe dès la saison prochaine. « Un joueur qui est pris au 9e rang, c'est plutôt rare (qu'il puisse faire une différence). »

Plus d'articles

Commentaires