Retour

Bottas chez Mercedes-Benz, ce sera officiel le 23 janvier

L'équipe F1 Mercedes-Benz confirmera l'arrivée du Finlandais Valtteri Bottas le 23 janvier, si on se fie au quotidien espagnol AS.

AS écrit que les dirigeants de l'équipe Mercedes-Benz ont dû se montrer persuasifs à l'intérieur même des propres murs de l'entreprise, car quelques commanditaires de l'équipe ne voyaient pas en Valtteri Bottas un pilote suffisamment charismatique.

Selon la publication espagnole, Mercedes-Benz a d'abord discuté avec Fernando Alonso et Nico Hülkenberg. Sans succès. Honda aurait menacé de quitter la F1 si Alonso décidait de passer chez Mercedes-Benz, alors que Hülkenberg a choisi d'aller chez Renault.

Carlos Sainz fils et Pascal Wherlein ont ensuite été considérés.

Certains commanditaires de l'équipe voyaient l'arrivée de Sainz d'un bon oeil et il faisait consensus, explique AS, tandis que Wherlein est devenu le dernier recours au cas où toutes les portes se seraient fermées, mais c'est finalement Bottas que Mercedes-Benz a choisi.

Il a une belle feuille de route, il est après tout le protégé de Toto Wolff qui gère (de loin) sa carrière, et il était plus facile de négocier avec Williams, qui appartient à la famille Mercedes-Benz.

Deux ingrédients ont pimenté les négociations : le contrat moteur entre Williams et Mercedes-Benz et le transfert de l'ingénieur britannique Paddy Lowe, directeur technique de l'équipe championne du monde depuis juin 2013.

Au terme de semaines de négociations, écrit AS, Williams recevra finalement les moteurs Mercedes-Benz gratuitement en 2017 et l'équipe britannique a mis la main sur Paddy Lowe qui remplacera Pat Symonds à titre de directeur technique.

En retour, Bottas est libre de passer chez Mercedes-Benz, et touchera un salaire en 2017 de 8,4 millions de dollars canadiens (6 M euros), précise le quotidien.

Selon les sources de AS, Mercedes-Benz confirmera l'arrivée de Bottas le 23 janvier, soit un mois avant la présentation de la nouvelle voiture.

Felipe Massa sera donc le coéquipier de Lance Stroll en 2017, et sera son « grand frère » afin que le Canadien trouve ses marques le plus rapidement possible.

Plus d'articles

Commentaires