Retour

Bridgestone agrandit son usine de Joliette avec l'aide de Québec

Bridgestone Canada investit 312 millions de dollars afin de moderniser son usine de fabrication de pneus de Joliette. L'investissement, qui comprend 54 millions de dollars de Québec, permettra de consolider les 1300 emplois dans la région de Lanaudière pour une période de 20 ans.

Québec accorde une subvention de 10 millions de dollars à Bridgestone pour moderniser ses installations de Joliette en plus de lui consentir un prêt de 44 millions.

« Il n'y a pas d'alternative », avance le premier ministre du Québec Philippe Couillard.

Le premier ministre soutient que la seule façon de demeurer compétitif dans le secteur manufacturier, c'est d'être à la fine pointe de la technologie et de l'innovation.

« Il s'agit de demeurer non seulement compétitifs, mais de demeurer les meilleurs », poursuit-il.

« Maintenant, les entreprises ne prennent plus de décisions sur des critères fondamentaux de coûts de main-d'œuvre - parce que vous êtes des employés qui êtes quand même bien rémunérés - mais sur des questions de valeurs ajoutées, de qualité, d'innovation, a-t-il expliqué. C'est comme ça qu'une entreprise comme la vôtre décide de venir s'implanter et d'augmenter ses activités ici à Joliette ».

Bridgestone s'est engagé à maintenir les 1300 emplois de son usine pour une période de 20 ans.

« C'est un arrangement ferme entre l'entreprise et nous, par Investissement Québec pour la contribution financière », précise M. Couillard. Il ajoute que la robotisation, « contrairement à l'idée reçue », n'entraîne pas nécessairement des pertes d'emplois. « On maintient les emplois parce qu'on augmente la production et qu'on est capable de gagner de nouveaux marchés », a-t-il fait valoir.

Un virage grand format

« L'usine a 50 ans et notre parc de machines est vieillissant, a expliqué le directeur général de Bridgestone Canada, Robert Verreault

La modernisation de l'usine de Joliette lui permettra de fabriquer des pneus de grandes tailles - des pneus pour les véhicules utilitaires sport (VUS) et les camionnettes - dont la demande est croissante.

Le prix de l'essence étant à un faible niveau, les consommateurs achètent davantage de VUS et de camionnettes, a expliqué M. Verreault. L'usine de Joliette sera ainsi reconvertie pour la production de pneus de plus de 18 pouces de rayon. « C'est comme si on avait bâti une nouvelle usine », a avancé M. Verreault.

« Le partenariat avec les employés, avec le gouvernement, avec la Ville, la longue relation que l'on a ici qui fait en sorte que c'est une histoire de succès avec l'innovation que l'on a pu produire, tout ça combiné ensemble a été un choix judicieux », s'est-il réjoui.

« Ce sont des investissements tellement importants qu'on ne fait pas ça pour trois ou quatre ans, souligne-t-il. Ce sont des choix très stratégiques. »

Bridgestone prévoit agrandir ses installations de Joliette de près de 20 % de sa superficie actuelle en ajoutant quelque 200 000 pieds carrés de surface en usine. Ce nouvel espace servira à ajouter :

  • 16 machines d'assemblage (janvier 2017)
  • 1 coupeuse de carcasse (février 2018)
  • 1 ligne d'extrusion de semelles de pneus (février 2018)
  • 8 machines d'approvisionnement (décembre 2017-2022)
  • 1 confectionneuse de plis de ceinture d'acier (janvier 2019)
  • 8 presses (2017-2023)
  • 7 écarteurs automatiques (2017-2019)
  • 4 tables d'inspection manuelle (2017-2019)

Les travaux, qui s'amorceront en mars prochain, s'échelonneront jusqu'en 2023. Ils feront de l'usine de Joliette l'une des usines de pneus les plus modernes du monde.

La modernisation de l'usine permettra de produire 3000 pneus de plus par jour, faisant passer la production de 17 000 à 20 000 pneus par jour.

Les syndiqués ont dû faire des concessions lors de la négociation de leur convention collective, conditionnelles à l'obtention de cet investissement de Bridgestone.

« Bridgestone est une entreprise qui assure une qualité de vie à des milliers de familles de façon directe ou indirecte », a souligné le maire de Joliette, Alain Beaudry.

Il souligne que l'entreprise emploie 1300 personnes, mais qu'elle fait également travailler plusieurs fournisseurs et sous-traitants de la région.

Le maire de Joliette a également tenu à souligner l'implication de l'entreprise dans la communauté.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards