Retour

Budget fédéral : la priorité aux infrastructures, dit Coderre

Système léger sur rail (SLR), prolongement de la ligne bleue, train de l'Ouest... À la veille du dépôt du budget du nouveau gouvernement libéral, le maire de Montréal, Denis Coderre, se dit optimiste quant au fait de recevoir les fonds d'Ottawa nécessaires pour aller de l'avant avec plusieurs grands projets de transport collectif.

Un texte de Laurence Niosi 

« La priorité, ce sont les infrastructures », a réitéré le maire lundi matin, à l'occasion du Forum stratégique sur les grands projets au Palais des congrès de Montréal.

Denis Coderre espère pouvoir réaliser de grands projets de transport en commun, notamment le prolongement vers l'est de la ligne bleue, projet maintes fois abandonné. Le maire a également parlé du train de l'Ouest, du SLR du pont Champlain, ainsi que d'infrastructures vertes et de construction de logements sociaux.

Il espère recevoir du financement pour d'autres grands projets, comme le 375e anniversaire de la ville en 2017 et l'aménagement du parc Jean-Drapeau, de même que le déménagement ou la modernisation du site de la tour de Radio-Canada.

L'an dernier, le budget fédéral n'avait rien prévu pour le 375e anniversaire de Montréal. Le document n'avait d'ailleurs jamais mentionné la métropole, avait d'ailleurs déploré le maire.

Rappelons que le premier ministre du Canada Justin Trudeau a promis de faire passer de 65 à 125 milliards de dollars en 10 ans l'investissement fédéral en infrastructures. Le tout dans le but de stimuler l'économie.

L'époque de la revitalisation

Lors du Forum, il a aussi été question de reconstruction et de revitalisation de Montréal, notamment des immeubles patrimoniaux comme la gare Viger et le Fairmont Le Reine Elizabeth. « On a perdu 55 000 maisons ou bâtiments, on l'a fait par négligence. En 2016, on est à l'époque de la revitalisation », a affirmé Dinu Bumbaru, directeur des politiques d'Héritage Montréal.

M. Bumbaru a estimé qu'il ne fallait pas répéter les erreurs du passé en vendant des édifices trop rapidement, comme l'hôpital Hôtel-Dieu.

La tour de Radio-Canada, par exemple, ne devrait pas devenir un « gros centre d'entrepôt » en cas de déménagement. « Peut-il y avoir des mécanismes de fiducie pour ne pas avoir un trou béant pendant 20 ans? » a-t-il demandé.

Tout savoir sur le budget fédéral

Plus d'articles

Commentaires