Retour

Byron revient au jeu, Galchenyuk, Markov et Shaw prennent du mieux

Le Canadien a confirmé lundi le retour au jeu de Paul Byron, à quelques heures du match contre les Capitals de Washington au Centre Bell, et annoncé du même souffle le retour prochain de ses autres blessés : Alex Galchenyuk, Andrei Markov et Andrew Shaw.

Byron n’aura passé que quelques jours à l’infirmerie. L’attaquant a subi une blessure au haut du corps le 4 janvier, après un rude plaqué de Patrick Sharp, des Stars de Dallas.

Contre les Capitals, il prendra la place de Daniel Carr, rayé de la formation.

« Les autres sont près d’un retour », a par ailleurs annoncé l'entraîneur-chef Michel Therrien, en référence à Galchenyuk, Markov et Shaw, eux aussi blessés. Leur cas sera réévalué sur une base quotidienne.

Comme Byron, ces trois joueurs ont participé à un entraînement avec contacts, lundi matin à Brossard, étape importante dans leur rééducation.

Galchenyuk et Markov avaient pris part à un premier entraînement collectif vendredi, à la veille du match contre les Maple Leafs à Toronto, mais attendaient toujours le feu vert des médecins pour recevoir et distribuer des coups d’épaule.

Shaw, lui, revient de plus loin. Le pugnace attaquant était à l’écart du groupe depuis près d’un mois, victime d’une commotion cérébrale le 12 décembre après une charge de Torey Krug, des Bruins de Boston.

Galchenyuk a subi une blessure au bas du corps après être entré en collision avec Anze Kopitar, des Kings de Los Angeles, le 4 décembre et n’a pas joué depuis. Au moment de tomber au combat, l’attaquant était le meilleur marqueur du Canadien avec 23 points, dont 9 buts en 25 matchs.

Markov, auteur d’une saison intéressante de 21 points en 31 matchs à 38 ans, a raté les neuf derniers matchs de l’équipe. La nature et la gravité de la blessure du défenseur russe demeurent mystérieuses.

Les Capitals (25-9-6) affronteront le Canadien (25-9-6) sans T.J. Oshie, blessé au haut du corps, mais avec un Alexander Ovechkin en mission. Avec 543 buts, le capitaine russe n’est qu’à une réussite de Maurice Richard au 29e rang des meilleurs francs-tireurs de l’histoire de la LNH.

Et pour se dresser devant le Canadien, il y aura Braden Holtby, troisième étoile de la semaine grâce à deux victoires par jeu blanc.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine