Retour

C'était en 1995, Daniel Desrochers devenait une victime des motards

Une cérémonie commémorative s'est déroulée dimanche à Montréal en mémoire de Daniel Desrochers. Il y a 20 ans, le 9 août 1995, il était une innocente victime de la guerre des motards.

Le garçon de 11 ans était blessé gravement à la tête par des fragments d'un véhicule stationné, qui venait d'exploser à la suite d'un attentat à l'intersection de la rue Adam et du boulevard Pie IX, dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. Il est mort quatre jours plus tard.

L'événement qui impliquait les Hells Angels et les Rock Machine avait provoqué l'indignation dans la population, et l'escouade Carcajou devait être créée par la suite.

La mère de l'enfant, Josée-Anne Desrochers, avait alors lancé une croisade contre les motards criminels. Mme Desrochers est décédée d'une pneumonie en 2005 à l'âge de 40 ans.

L'explosion avait causé la mort d'un individu dans le véhicule, Marc Dubé, et en avait blessé un autre. Mais le ou les meurtriers se seraient trompés de cible, Dubé n'étant pas la personne qui devait être tuée. Le ou les auteurs de cet attentat n'ont jamais été connus avec précisions.

Plus d'articles

Commentaires