Retour

« Ça aurait pu aller d'un côté comme de l'autre » - Michel Therrien

Le CH et les Predators se sont livré un duel très égal lundi au Centre Bell et l'issue du match aurait certainement pu pencher en faveur du Tricolore. C'est du moins la lecture qu'a faite l'entraineur-chef après la rencontre, où les siens ont perdu 2-1 en tirs de barrage.

« Premièrement, les deux gardiens ont fait des arrêts-clés à des bons moments. Ça jouait serré. C'est le hockey de fin de saison. Il n'y a pas grand espace avec la rondelle », a analysé Michel Therrien.

« On jouait contre une bonne équipe et une très bonne défensive qui patine, qui supporte l'attaque », a poursuivi l'entraîneur-chef.

Le capitaine du CH, Max Pacioretty, a fait à peu près la même lecture que Michel Therrien après la rencontre.

« Nous avons eu nos chances. Nous avons livré la bataille jusqu'à la fin. Condon a bien joué et cette partie aurait pu aller dans l'autre sens », a réagi le numéro 67.

Même si le Canadien a commencé le match de façon très lente, il est graduellement sorti de sa torpeur au fur et à mesure que la première période avançait, au point de créer l'égalité en fin d'engagement grâce à Brendan Gallagher.

« Ils ont fait des choses que nous n'étions pas habitués de voir », a affirmé l'unique buteur du CH pour expliquer le lent début de match de son équipe.

« Graduellement, nous sommes parvenus à transporter la rondelle en zone neutre et forcer leurs défenseurs à travailler davantage. Après les dix premières minutes, le match est devenu beaucoup plus serré. »

Le Bleu-blanc-rouge, qui occupe toujours le 13e rang dans l'Association de l'Est avec 61 points, disputera son prochain match mercredi à Washington contre les Capitals.

Faut-il rappeler que les représentants de la capitale américaine trônent au sommet de la LNH avec 92 points.

Plus d'articles