Récupération physique et analyse de la défaite de samedi contre le Toronto FC formaient l'essentiel du menu de l'entrainement de l'Impact de Montréal lundi.

La récupération est toujours nécessaire, après moins de 48 heures du match inaugural au Stade Saputo. Déjà que l'Impact perd pour un temps indéterminé le vétéran défenseur Hassoun Camara.

Ce n'est pas le temps de trop pousser la machine. La saison peut être longue. L'entraîneur chef Mauro Biello le sait. 

Il a d'ailleurs confirmé que Camara sera absent mercredi au Yankees Stadium lors de la rencontre contre le New York City FC. « Hassoun devra subir un test de résonnance magnétique. Mais il est clair qu'il ne sera pas de l'alignement à New York. »

« Coach » Biello a reconnu du même souffle qu'il joue avec des options et qu'on peut s'attendre à ce qu'il brasse les cartes de sa formation.

Sourire aux lèvres, il n'a pas démenti le retour sur le terrain du Québécois Maxim Tissot qui a fait son entrée au jeu samedi dernier. Il lui a lancé un message enrobé de gentillesse, mais en même temps sans équivoque.

« Dans les circonstances il a fait un bon travail. » Et de se poser la question à lui-même : « Est-ce qu'il pourrait faire mieux? Oui, il le peut. Il y a des choses qu'il est capable de faire. Et je sais qu'il sera prêt à le faire. » En d'autres mots, Tissot doit saisir sa chance mercredi.

Jour d'analyse aussi à la suite de cette défaite samedi de 2-0 contre le Toronto FC, la première à domicile cette saison.

On se rend compte que de miser seulement sur les talents offensifs de Didier Drogba et d'Ignacio Piatti peut avoir comme conséquence le resserrement de la défense adverse autour de ces deux piliers. Le mot commence à se donner dans la ligue. Un gros plus samedi pour Toronto qui a carrément verrouillé l'attaque de l'Impact.

Pour le capitaine Patrice Bernier, il faut s'atteler à diversifier l'attaque des Montréalais. « On peut être un peu plus imprévisible. Il faut permettre à d'autres joueurs de créer des espaces pour qu'on soit moins concentré sur Didier (Drogba) et Nacho (Piatti). Il faut que le jeu passe par d'autres personnes. »

Bernier se fait plus précis « Il faut être plus agressif profondément en zone adverse et avoir la volonté de marquer. Les buts doivent venir d'autres joueurs, pas juste de ces deux gars là »

L'Impact affrontera mercredi une équipe qui connait des ratées en début de saison. Une seule victoire en sept rencontres pour le New York City FC.

Plus d'articles

Commentaires