Retour

Cameron Porter a appris le français, Kyle Fisher y songe

On l'aimait déjà depuis son but gagnant contre Pachuca le 3 mars 2015 en Ligue des champions. Les partisans de l'Impact auront une autre raison d'apprécier Cameron Porter : son français.

Un texte de Jean-Patrick Balleux

Mardi, à l'issue du deuxième jour du camp d'entraînement au stade olympique, l'attaquant a animé son premier point de presse durant cinq minutes dans la langue de Molière.

« C'était un de mes objectifs de la dernière année. J'ai acheté le programme Rosetta Stone lors du Vendredi fou et j'ai regardé beaucoup de films en français , a expliqué l'Américain, sur le point d'être diplômé en informatique de la célèbre Université Princeton.

« J'ai récemment fait mon dernier examen. Je suis en attente des résultats. »

Par contre, Cameron Porter était fier d'annoncer qu'il avait obtenu une note parfaite... à son genou.

« Je suis 100 % avec mon genou. Je suis très heureux d'être ici avec l'équipe et de jouer encore », a lancé celui qui s'était déchiré le ligament croisé antérieur gauche le 21 mars lors d'un match contre la Nouvelle-Angleterre.

Une blessure qui lui a permis de terminer son parcours universitaire et de pratiquer son français.

Et puisqu'il est resté dans le giron de l'Impact durant sa convalescence, il a aussi pu profiter de sa notoriété après son but contre Pachuca.

« C'est un but important, mais ça crée des attentes et quand les gens me reconnaissent sur la rue, c'est à cause de ce but », dit le joueur de 22 ans qui a comme principal objectif de se tenir loin de l'infirmerie cette année!

Kyle Fisher = chouette mec

Le deuxième jour de camp nous a aussi permis de rencontrer Kyle Fisher. Le premier choix au repêchage de l'Impact (14e du premier tour) avait séduit l'état-major dès son entrevue de 15 minutes lors du camp d'évaluation des espoirs de la MLS.

Il apprécie l'accueil que les joueurs et la direction lui font à Montréal. « Donny Toia et Cameron Porter m'aident à trouver le métro pour venir m'entraîner. »

Malgré ses 21 ans, le no 26 aimerait bien pousser la direction de l'Impact à lui faire une place dès cette saison dans l'équipe A.

« Je peux apporter du leadership sur le terrain », a mentionné celui qui a été élu joueur de l'année dans l'Association de l'Atlantique (ACC).

Le champion de la NCAA en 2014 avec les Tigers de l'Université Clemson réalisera au cours des prochains jours que la défensive du bleu-blanc-noir est déjà bien pourvue.

Laurent Ciman, défenseur de l'année dans la MLS en 2015, lui a donné un conseil de sage. « Kyle est un bon joueur, mais il faut lui laisser le temps de s'incorporer. C'est un chouette mec, il reste dans son coin pour le moment, mais le fait qu'on parte en stage va lui faire du bien. »

Ciman sera heureux d'apprendre que Fisher n'écarte pas la possibilité d'apprendre le français, comme Cameron Porter.

Solidaire avec le Canadien

L'Impact s'envole mardi à 17 h pour un premier séjour d'une semaine à Orlando. « On se connaît plus, il y a plus d'automatismes que la saison dernière. Il y a plus de concurrence, on en est conscients, mais c'est bénéfique au début de l'année », poursuit Ciman, qui se souhaite d'être « moins expressif » sur le terrain cette année pour éviter d'attirer les cartons comme en 2015.

Mauro Biello a spécifié que les joueurs du premier séjour floridien ne seront pas nécessairement tous de la deuxième portion. « Il faut regarder comment le camp se déroule, et nous aurons beaucoup de matchs préparatoires à jouer . » Rappelons que Didier Drogba doit se joindre à l'Impact le 15 février à St. Petersburg.

Le mot de la fin revient au gardien Evan Bush. « Je pense qu'on peut gagner la Coupe (MLS) cette année. Beaucoup de choses peuvent arriver durant la saison. Suffit de prendre un match à la fois. »

L'autre mot de la fin revient à Ciman au sujet d'une autre équipe et d'une autre coupe. « Ils ont une mauvaise passe. Ils n'arrivent pas à enchaîner les victoires. Nous aussi, on a eu ça. On sait ce que sait en tant que sportifs », a conclu le défenseur belge au sujet du Canadien de Montréal.

Plus d'articles

Commentaires