Le spectacle Camillien Houde, « le p'tit gars de Sainte-Marie » débute cette semaine au Théâtre Espace Libre. Présentée dans le cadre du 375e anniversaire de la ville, cette pièce retrace le parcours d'un maire qui a profondément marqué la scène municipale. Connaissez-vous l'histoire de celui que l'on appelait « Monsieur Montréal »?

Le 14 septembre 1958, quelques jours après le décès de Camillien Houde, Radio-Canada présente ce reportage à l’émission L’Actualité. L’animateur Gaétan Montreuil commente les images de divers moments de la carrière de l’ancien maire. À l’hôtel de ville, la dépouille de celui qui a dirigé la métropole pendant 18 ans est exposée en chapelle ardente. Le journaliste Lucien Côté couvre l’évènement, sur place.

Camillien Houde est élu maire de Montréal pour la première fois le 2 avril 1928. Il occupera le poste à sept reprises. Dans les années 1930, il donne son aval à d'importants travaux, dont le Jardin botanique, afin d'aider les chômeurs à trouver du travail. Issu d’un milieu modeste, il incarne le populisme en politique municipale. Il sait enflammer les foules et parler le langage des gens ordinaires. Cette popularité se manifeste au quotidien.

 En tant que défenseur du « petit peuple », Camillien Houde rejette la conscription lors de la Seconde Guerre mondiale. Cette prise de position lui vaut même l’internement. En août 1940, il convoque les journalistes pour rendre publique son opposition à l’enregistrement national prévu par le gouvernement fédéral. Trois jours plus tard, le maire de Montréal est arrêté par la Gendarmerie royale à sa sortie de l’hôtel de ville. Après avoir été interrogé, il est amené au camp de Petawawa en Ontario. Refusant de désavouer ses propos, il est détenu pendant quatre ans.

Camillien Houde est libéré le 14 août 1944. Acclamé à son arrivée à la gare Windsor, il est réélu dès l’automne et demeure maire de la métropole jusqu’en 1954.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine