Retour

Carter rejoint Glenn avec les Roughriders de la Saskatchewan

Pour la deuxième fois en quatre jours, les Roughriders ont ajouté à leur formation un ancien représentant des Alouettes de Montréal jeudi. Après Kevin Glenn, lundi, c'est au tour de Duron Carter de prendre le chemin de la Saskatchewan.

Le controversé receveur de passes, au coeur de deux incidents l'année dernière, a été libéré le 17 octobre, tout comme son cousin Kenny Stafford. Ce dernier a récemment paraphé un pacte qui le lie aux Blue Bombers de Winnipeg jusqu'à l'issue de la campagne 2018.

Carter a écopé d'une suspension d'une rencontre pour être entré en contact avec l'entraîneur-chef du Rouge et Noir d'Ottawa Rick Campbell lors du match d'ouverture des Alouettes au stade Percival-Molson en 2016.

Il a également été impliqué dans une altercation verbale en compagnie de Stafford et du quart Rakeem Cato plus tard dans la saison. Le meneur offensif des Moineaux en avait eu long à dire au duo de receveurs durant un entraînement.

Fréquemment montré du doigt concernant ses problèmes d'attitude et d'ardeur au travail, le fils de Cris Carter, ancienne gloire des Vikings du Minnesota, pourrait profiter de ce changement d'environnement.

Son talent et ses habiletés sur le terrain ont convaincu les dirigeants des Roughriders de lui soumettre une offre de contrat.

« Nous sommes heureux d’ajouter à notre équipe un jeune et dynamique joueur en Duron Carter, a indiqué le vice-président aux opérations football, directeur général et entraîneur, Chris Jones.

« Il possède un talent exceptionnel ainsi qu'une rare combinaison de gabarit et de vitesse. Il n’a toujours pas atteint son plein potentiel. Son addition à notre déjà dangereux groupe de receveurs nous donne plus d’options et nous rend plus difficiles à freiner en attaque. »

Ses trois premières campagnes dans la LCF ont été disputées à Montréal (2013, 2014 et 2016). À la suite d'un essai infructueux avec les Colts d'Indianapolis, en 2015, il a effectué un retour dans le giron des Alouettes, l'année suivante.

Carter a capté 61 passes pour des gains aériens de 938 verges et 5 touchés en 14 rencontres à sa dernière saison dans la métropole québécoise. Il a aussi ajouté 6 courses pour 43 verges supplémentaires.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine