Retour

Chantal Racette garde la confiance des cols bleus

La présidente du Syndicat des cols bleus de Montréal, Chantal Racette, était l'objet jeudi d'un nouveau vote de confiance. Sur les 6500 cols bleus, 914 syndiqués ont voté à 66 % en faveur de leur présidente.

Chantal Racette a accueilli les résultats avec émotion sous les applaudissements de ses partisans.

J'espère qu'aujourd'hui c'est clair, les membres veulent passer à autre chose et on va passer à autre chose.

Chantal Racette

La présidente du Syndicat remporte donc cette bataille contre un groupe d'opposants qui critiquaient son travail. Certains d'entre eux ont toutefois dénoncé le fait que ce vote avait été décidé sans l'appui du bureau de la direction.

Des membres de la direction ont tenté de perturber le déroulement du vote, mais ils ont été arrêtés par les policiers qui étaient sur place.

En décembre, Chantal Racette avait été désavouée par les syndiqués dans une proportion de 50,6 %.

Le Syndicat, la présidente et trois autres membres de l'exécutif ont été condamnés pour outrage au tribunal, à la suite d'une grève jugée illégale en décembre 2015.

Chantal Racette s'était aussi retrouvée au cœur d'une controverse, alors qu'elle était soupçonnée d'avoir donné l'instruction d'installer un dispositif de surveillance sur les véhicules de deux dirigeants syndicaux. Ces soupçons d'espionnage par la direction ont provoqué la colère de plusieurs syndiqués.

Plus d'articles

Commentaires