Retour

Chapdelaine et Calvillo à la rescousse des Alouettes

Ce n'est un secret pour personne, l'attaque des Alouettes a connu plusieurs ratés au cours des deux dernières saisons. L'état-major espère que la venue de Jacques Chapdelaine puisse redresser la barque montréalaise.

Celui qui a été embauché à titre d'entraîneur des receveurs et de conseiller spécial au coordonnateur offensif et Anthony Calvillo, le visage de l'organisation durant de nombreuses années, sont déjà à la table à dessin en vue de la prochaine campagne.

« Nous avons eu des rencontres très productives. Il y a beaucoup de travail à faire dans le sens qu'on amène plusieurs idées. On a eu de bons échanges, ce qui nous permet d'établir un processus qui nous donnera un système agressif et pertinent contre les défenses adverses », a noté Chapdelaine.

L'unité offensive des Moineaux s'est classée au 8e et avant-dernier échelon de la Ligue canadienne de football (LCF) lors des saisons 2014 et 2015.

L'incapacité des Alouettes à inscrire des points au tableau (388 en 2015 et 360 en 2014) est l'une des causes du fait qu'elles n'ont pas enchaîné une campagne victorieuse depuis 2012.

La présence du quart-arrière Kevin Glenn derrière le centre pourrait cependant renverser cette lourde tendance.

« Évidemment, il y a plusieurs quarts qui se sont partagé le boulot en raison de blessures. On a vu un ressaisissement du système offensif avec la venue de Kevin [Glenn] à la fin de la saison et d'Anthony Calvillo en tant que coordonnateur », a affirmé Chapdelaine.

Un travail d'équipe

« Je ne serais pas ici si je ne croyais pas que cette relation pourrait être positive d'un côté comme de l'autre », a mentionné l'homme âgé de 54 ans au sujet de sa nouvelle collaboration avec Calvillo.

Chapdelaine voue d'ailleurs un immense respect à son collègue pour tout ce qu'il a accompli au cours de sa carrière de 20 saisons dans la LCF.

« J'ai toujours eu un grand respect pour les connaissances en termes de football qu'Anthony [Calvillo] avait en tant que joueur. Tu ne peux pas avoir le succès qu'il a eu sans de telles connaissances. C'est excitant pour moi de venir le rejoindre ici, cela me donne un regain de vie. J'ai hâte d'apprendre de lui. »

Celui qui a occupé différents postes d'instructeur avec les Argonauts, les Stampeders, les Lions et les Roughriders de 1992 à 2015 a abordé sa relation avec le passeur le plus prolifique de l'histoire de la LCF de la même manière qu'il le fait avec ses proches.

« J'ai acquis passablement de vécu, mais je crois que toutes les relations de travail, personnelles et même avec les médias doivent être bénéfiques des deux côtés. Si tu n'es pas capable d'obtenir ça, ce ne sont pas de bonnes relations. »

Chapdelaine n'a pas été le seul à envoyer des fleurs à l'un de ses confrères. Il en a lui-même reçu de la part de son patron.

« Jacques Chapdelaine est l'un des meilleurs de notre ligue. Point final », a dit l'entraîneur-chef et directeur général Jim Popp, enchanté de son embauche du mois de février dernier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine