Retour

Comparution du suspect de trois agressions sur le Plateau

L'homme soupçonné d'avoir agressé trois femmes dans l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal la semaine dernière, François Dulude, a comparu au palais de justice lundi après-midi.

L'homme de 26 ans devait répondre à 13 chefs d'accusation, dont séquestration, enlèvement en vue de séquestration, voies de fait graves, voies de fait armées, vol qualifié, menaces de mort et agression sexuelle grave, pour des agressions qu'il aurait commises entre le jeudi, 21 h, et le vendredi, 4 h.

Il sera de retour en cour mardi pour l'enquête sur sa remise en liberté. La Couronne s'oppose à sa remise en liberté en raison de la gravité des crimes qui lui sont reprochés.

Le suspect a été arrêté samedi soir dans l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville, dans le nord de Montréal. Il avait été placé en détention en attendant sa comparution.

Selon ce qu'affirmait la semaine dernière le porte-parole du Service de police de Montréal (SPVM), Raphaël Bergeron, le suspect a procédé de la même façon lors des trois agressions. Il aurait suivi ses victimes dans la rue, puis les aurait approchées par-derrière avant de les empoigner et de les frapper « violemment à répétition ». Les deux premières victimes ont réussi à se défaire de l'emprise de leur agresseur, qui a pris la fuite, mais la troisième victime aurait été agressée sexuellement.

Le SPVM avait mentionné que l'enquête se poursuivrait pour déterminer si le suspect avait fait d'autres victimes au cours des derniers mois.

Bien connu des policiers, François Dulude a de nombreux antécédents judiciaires. En 2014, il a notamment plaidé coupable à un chef d'accusation d'agression sexuelle et de voies de fait. Il avait été condamné à 38 mois d'emprisonnement, moins le temps passé en détention préventive.

Il a été inscrit au registre des délinquants sexuels en 2015.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?