Retour

Cournoyer et St-Gelais couronnés devant leur public

Le tour du chapeau 500 m, 1000 m et 1500 m a échappé de peu à Charle Cournoyer et Marianne St-Gelais, dimanche, en conclusion des Championnats canadiens seniors de patinage de vitesse sur courte piste disputés à l'Aréna Maurice-Richard.

Un texte de Félix St-Aubin

Les deux patineurs québécois, parfaits avant la finale sur 1000 m, ont vu leurs espoirs d'un triplé s'envoler en fumée lorsque Samuel Girard et Kim Boutin se sont dressés devant eux.

Cournoyer et St-Gelais ne s'en faisaient pas outre mesure au terme de leur course respective, affichant chacun un large sourire témoignant de la fierté d'un week-end couronné de succès.

« Ma victoire en fin de semaine représente beaucoup. J'ai travaillé vraiment fort dans les dernières années, et je vois que ça paye énormément. J'ai réussi à m'améliorer sur plusieurs points tactiques et techniques, tout mon patinage de vitesse est rendu meilleur », a analysé Cournoyer.

« C'est toujours le fun de repartir avec la médaille d'or [au cumulatif], ça veut dire que les choses qu'on fait ont bien fonctionné. Mais en même temps, finir 2e ou 3e ça veut juste dire qu'on a encore du travail à faire, ce qui n'est pas non plus une mauvaise chose, a pour sa part indiqué St-Gelais.

« Mais je suis contente de terminer 1re de ces Championnats canadiens, ça fait toujours une fleur et ça prouve que je suis encore dans le coup. »

Les deux champions canadiens au classement général des épreuves ont du coup dégoté leur laissez-passer pour les Mondiaux de Rotterdam, qui auront lieu du 10 au 12 mars. Le tandem sera accompagné du quatuor formé de Samuel Girard, Charles Hamelin, Kim Boutin et Marie-Ève Drolet.

Les quatre autres patineurs qui s'envoleront aux Pays-Bas, soit deux par sexe, seront connus au cours des prochains jours. Une analyse de demandes d’exemption devra être réalisée par Patinage de vitesse Canada (PVC), le cas échéant, l'athlète classé au 4e rang selon le classement combiné prendra part aux Championnats du monde. L'organisme bénéficie également d'un choix discrétionnaire.

Boutin en hausse

La compétition canadienne sur courte piste a grandement souri à Boutin, qui a non seulement triomphé aux 1000 m et 3000 m, dimanche, mais qui a aussi accaparé une place sur le podium à deux reprises, aux 500 m (3e) et 1500 m (2e).

Son couronnement au 1000 m, après avoir fermé la porte à maintes occasions à St-Gelais, ainsi que son second sacre du jour sur 3000 m sont rien de moins que la cerise sur le sundae.

« Je suis très contente de ma course [au 1000 m]. Marianne et moi travaillons sur beaucoup de choses, c'est notre but lors des entraînements de pousser nos limites chaque fois. J'étais prête à courser pour gagner et c'est ce que j'ai fait, donc je suis assez contente, a soutenu la Sherbrookoise de 22 ans.

« Je n'ai pas d'autres mots plus clairs que “sain” [pour décrire la rivalité avec Marianne]. Je pense que les deux nous voulons atteindre des objectifs super élevés. Notre chimie est très forte, dans le sens que lorsqu'on embarque sur la glace, on sait tous les deux qu'on veut gagner et que ça va se faire proprement. C'est propre et plaisant, on peut jouer sans se nuire. »

À l'inverse, Charles Hamelin n'a pas décroché les résultats escomptés dans la métropole québécoise en ce qui concerne les présences sur la tribune. L'homme aux 3 titres olympiques et 10 couronnes aux Mondiaux s'est couvert d'argent au 500 m, mais sans plus. Un échelon l'a cependant séparé d'une médaille à deux reprises, aux 1000 m et 3000 m.

Hamelin se réjouit du niveau de compétition qui prévaut actuellement au sein de l'équipe canadienne de courte piste.

« Mon but était de me classer pour les Mondiaux, donc je pense que c'est mission accomplie, a-t-il expliqué. Il y a un point qui est vraiment plaisant de la manière dont je vois la compétition, c'est que mes adversaires, qui sont beaucoup plus jeunes que moi, s'améliorent d'année en année. »

« En ce moment, on voit Charle Cournoyer, Samuel Girard et Pascal Dion qui réussissent à voler la vedette, gagner des courses et finir sur le podium. Ça rend la course un peu plus difficile pour moi et ça prouve que le programme est en santé. (...) C'est de bon augure pour les Mondiaux au mois de mars », renchérit-il.

À l'aube de la deuxième moitié de la saison, le principal concerné, qui avoue lui-même que son début de campagne s'est déroulé sous ses aspirations, désire « garder les choses simples » en abordant les prochaines courses en étant « le vrai Charles Hamelin ».

Résultats des épreuves disputées dimanche :

1000 m masculin

  1. Samuel Girard
  2. Charle Cournoyer
  3. Pascal Dion

1000 m féminin

  1. Kim Boutin
  2. Marianne St-Gelais
  3. Marie-Ève Drolet

3000 m masculin

  1. Charle Cournoyer
  2. William Preudhomme
  3. Patrick Duffy

3000 m féminin

  1. Kim Boutin
  2. Namasthée Harris-Gauthier
  3. Marianne St-Gelais

Classement cumulatif masculin

  1. Charle Cournoyer
  2. Samuel Girard
  3. Charles Hamelin

Classement cumulatif féminin

  1. Marianne St-Gelais
  2. Kim Boutin
  3. Marie-Ève Drolet

Plus d'articles

Commentaires