L'Impact de Montréal a battu les Red Bulls de New York 1-0, samedi soir, au stade Saputo. Un but de Blerim Dzemaili à la 67e minute a fait la différence entre les deux équipes.

Dzemaili a inscrit son premier but en MLS, son deuxième toutes compétitions confondues, en complétant un bel échange avec Ignacio Piatti. Cette victoire a permis à l'Impact (4-4-4) de quitter les bas-fonds du classement de l'Association de l'Est.

Evan Bush a réalisé trois arrêts pour enregistrer un deuxième blanchissage en 2017.

La rencontre a toutefois pris fin d'une bien mauvaise manière pour l'Impact, alors que le capitaine Patrice Bernier est tombé maladroitement dans l'abri des joueurs locaux après un contact avec Sacha Kljestan. Après quelques minutes inquiétantes, Bernier a quitté le terrain par ses propres moyens après le coup de sifflet final.

Les Red Bulls (6-7-2) ont encaissé un sixième revers consécutif à l'étranger.

L'Impact sera de retour en action samedi prochain quand il débutera une séquence de trois matchs à l'étranger en MLS avec un arrêt à Kansas City pour y affronter le Sporting.

Effort complet

Les Red Bulls ont dominé les 20 premières minutes grâce à du jeu physique et une pression intense. Bush a sauvé les siens à la cinquième minute en stoppant un tir à bout portant de Bradley Wright-Phillips.

L'Impact a fini par trouver une solution en jouant de longs ballons par-dessus les lignes adverses.

Dzemaili croyait avoir ouvert la marque à la 30e minute, quand sa frappe a dévié contre le défenseur des Red Bulls Damien Perrinelle avant d'aboutir dans le filet. L'arbitre a cependant consulté un de ses adjoints et ils ont déterminé que Dominic Oduro avait nui au travail du gardien Luis Robles alors qu'il était en position de hors-jeu. Le but a donc été refusé.

Les Red Bulls ont obtenu une belle occasion d'ouvrir la marque tout juste avant la pause, mais le coup franc de Kljestan à partir de quelques centimètres de la surface montréalaise a raté la cible.

Robles a été testé au retour de la mi-temps. Il a réalisé un arrêt spectaculaire à la 49e minute avec une belle parade à sa droite pour stopper un long tir d'Ambroise Oyongo. Il a ensuite maîtrisé un tir d'Oduro à la 54e minute, quand le joueur de l'Impact a peut-être précipité un peu son jeu.

Dzemaili a à nouveau fait bouger les cordages à la 67e minute, et cette fois le but a compté. Le milieu suisse a profité de beaucoup d'espace dans la surface des Red Bulls après un échange rapide avec Piatti et Dzemaili n'a pas raté sa chance.

Les Red Bulls sont passés à quelques centimètres de donner la réplique quelques instants après la reprise du jeu. La frappe de Kemar Lawrence a toutefois atteint le poteau à la droite de Bush.

Les visiteurs ont cogné à la porte à la 83e minute, mais le coup franc de Felipe a abouti dans les mains de Bush. L'Impact a ensuite été en mesure de limiter les occasions de marquer de leurs rivau

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine