Retour

Crème glacée Lambert : la fin d’une époque

Après avoir tenté une reprise de ses activités à la suite d'une faillite, l'entreprise Produits Plaisirs Glacés, qui produit la populaire crème glacée Lambert, a déclaré faillite le 18 novembre dernier.

La compagnie, qui a connu déjà deux faillites, a dû une nouvelle fois mettre la clé sous le paillasson dans un marché concurrentiel qui laisse peu de place aux petits joueurs.

Roger Morin avait repris les rênes de l’entreprise basée à Lachine après sa dernière banqueroute avec un fils du fondateur de la crème glacée Lambert.

« Aussitôt qu'on parlait de crème glacée Lambert, la bûche, la plupart des gens de ma génération ont été élevés avec la bûche Lambert. Donc, malheureusement, elle va disparaître des tablettes à jamais », se désole M. Morin, la gorge nouée par l’émotion.

« J'aurais aimé garder la tradition, mais des fois, il faut faire face à une certaine réalité », admet-il.

L'histoire d'amour entre les Québécois et les produits Lambert aura duré 60 ans. Mais l’entreprise, qui a été absente du marché pendant une année, a eu du mal à reprendre sa place sur le marché. Des concurrents, comme Coaticook, ont pris de l’avance.

« Il y a énormément de joueurs. Nous, on était un petit joueur », reconnaît Roger Morin.

Une soixantaine de salariés, dont certains avaient assisté à la naissance des produits Lambert, perdent ainsi leur gagne-pain. Maigre consolation : ils peuvent bénéficier d’un programme de protection des employés.

D'après le reportage de Maxime Bertrand

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine