Les nouvelles sont encourageantes sur l'état de santé de Phillip Danault, atteint de plein fouet à la tête par un puissant tir sur réception de Zdeno Chara. L'attaquant québécois a pu regagner son domicile, dimanche, après avoir passé la dernière nuit à l'hôpital.

Le Canadien de Montréal (18-20-5) a indiqué que Danault est au repos dans le confort de sa maison.

Après un entraînement public d'à peine 45 minutes au Centre Bell, tenu devant environ 13 400 spectateurs selon l'organisation, Jordie Benn a dit que Danault a rassuré ses coéquipiers.

« Il a envoyé un texto au groupe des joueurs pour dire qu'il allait bien », a précisé le défenseur.

« Sa blonde m'a écrit pour me dire qu'il allait mieux. Ça commence bien la journée, a ajouté l'attaquant Nicolas Deslauriers. Je vais l'appeler ou lui envoyer un message texte pour voir s'il a besoin de quoi que ce soit. »

Le père du joueur de centre, Alain Danault, a rédigé un message sur Facebook tard samedi soir pour faire le point sur la condition de son fils.

Il a pris le soin de remercier tout un chacun pour les « bons mots » et le « soutien », ajoutant par la suite que « Phillip va bien et que l'examen d'imagerie médicale est normal ».

« Dans la LNH, il y a du respect entre les joueurs » a aussi noté Drouin, qui a remarqué que Patrice Bergeron avait donné une petite tape à Danault au moment où ce dernier était transporté hors de la patinoire sur une civière.

Le Tricolore a annoncé après la rencontre, perdue 4-3 en tirs de barrage contre les Bruins de Boston (24-10-7), qu'il a « subi une blessure à la tête » et qu'il « a été conduit à l’hôpital pour passer des tests approfondis ».

Le principal concerné était « conscient et alerte ». Son état de santé a été réévalué dimanche avant qu'on l'autorise à rentrer chez soi.

« Tu penses à son état de santé. Spécialement avec Phil, c'est tellement un bon gars dans la chambre, a enchaîné Drouin. On est heureux d'apprendre qu'il est conscient et que ça va bien dans ce sens-là, mais c'est dur de le voir comme ça lorsque tu es sur la glace ou au banc. »

Danault s'est placé entre le gardien Carey Price et Chara lorsque le défenseur des Bruins a dégainé. La vitesse de la frappe, qui a suivi une trajectoire inattendue, aurait atteint 123 km/h, selon le réseau Sportsnet.

Le no 24 n'a jamais eu l'occasion de se protéger face au foudroyant tir de l'imposant arrière de 2,06 m (6 pi 9 po) et 113 kg (250 lb).

Danault s'est écroulé sur la glace et est demeuré immobile pendant de longues minutes avant d'être évacué hors de la patinoire à l'aide d'une civière. Il a immédiatement été transporté à l'hôpital.

Programme chargé

Il faudra voir de quelle façon une absence prolongée de Danault viendra chambarder les trios du Canadien en prévision des prochains jours.

À ce sujet, il n'a pas été possible de connaître les intentions de l'entraîneur-chef Claude Julien puisqu'il n'a pas rencontré les journalistes.

Le Tricolore disputera quatre matchs d'ici la fin de la semaine, dont deux autres contre les Bruins, mercredi à Boston et samedi à Montréal.

Lundi, il sera l'hôte des Islanders et vendredi prochain, il rendra visite aux Capitals de Washington.

Le Canadien occupe le 14e rang du classement général de l'Association Est avec 41 points avec encore 39 parties à disputer.

Les hommes de Claude Julien accusent 12 points de retard sur les Maple Leafs de Toronto détenteurs du troisième échelon de la section Est.

Par ailleurs, cinq équipes séparent le Canadien du huitième et dernier échelon donnant accès aux séries éliminatoires.

Plus d'articles