Retour

Dany Villanueva libéré en attendant son procès

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales accepte que Dany Villanueva soit remis en liberté en attendant son procès. Il sera de retour en cour le 22 juin.

Il devra respecter une série de conditions, dont l'interdiction d'utiliser un téléphone cellulaire, de consommer de l'alcool et de posséder une arme. Il devra aussi verser une caution de 1000 $ et respecter un couvre-feu. Il lui est également interdit de se rendre dans un quadrilatère de Montréal-Nord.

Arrêté la semaine dernière dans une rafle contre un présumé réseau de trafiquants de drogue, Dany Villanueva a fait une apparition en cour ce matin pour y présenter sa demande de remise en liberté conditionnelle.

L'homme de 29 ans est accusé de possession de cannabis en vue d'en faire le trafic, trafic de substances et de complot en prévision d'un trafic. Il a été arrêté à Repentigny dans le cadre d'une opération qui visait un gang de rue de Montréal-Nord.

Neuf autres personnes ont été arrêtées au cours de l'opération menée à Montréal-Nord. Par ailleurs, un homme de 47 ans, Jean-Pierre Bony, qui avait été atteint par un projectile de plastique dans le cadre de la même opération du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) jeudi est mort des suites de ses blessures, a confirmé Radio-Canada.

Expulsion évitée

Menacé d'expulsion après avoir été condamné à 11 mois de prison pour vol qualifié en 2006, Dany Villanueva a évité l'extradition vers son pays d'origine, le Honduras, en février dernier.

Le ministre de l'Immigration, John McCallum, a estimé que le risque auquel Villanueva s'exposait en rentrant dans son pays d'origine était plus important que le niveau de dangerosité qu'il constituait pour la société canadienne. Il lui a donc permis de rester au Canada.

Dany Villanueva s'était fait connaître en 2008 lorsque son frère Fredy, 18 ans, a été tué au cours d'une intervention policière dans le parc Henri-Bourassa à Montréal-Nord. Le 9 août 2008, des agents du SPVM ont tenté d'arrêter Dany Villanueva, qui jouait aux dés dans le parc, lorsque trois jeunes, dont faisait partie Fredy Villanueva, se sont interposés.

Un policier a tiré sur le groupe, tuant Fredy Villanueva et blessant les deux autres. La mort du jeune Fredy a provoqué des émeutes dans l'arrondissement de Montréal-Nord et la tenue d'une enquête publique.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine