Retour

De beaux pupitres pour des enfants de milieux défavorisés

La maison d'édition La Pastèque et l'entreprise de mobilier écologique À Hauteur d'Homme se sont associées pour offrir des pupitres personnalisés à des enfants défavorisés du quartier Hochelaga-Maisonneuve par le biais d'un programme appelé Le Grand Pupitre.

Les deux entreprises québécoises ont donc produit 30 pupitres écologiques et les ont distribués aux enfants pour une utilisation à la maison. Ils ont aussi été décorés d'une illustration réalisée par Patrick Doyon.

Le projet Le Grand Pupitre vise à valoriser l’éducation chez les jeunes qui évoluent en milieu défavorisé. L’objectif est de leur procurer un espace de travail de qualité avec un pupitre unique et inspirant.

Pour trouver les jeunes, La Pastèque s’est associée avec Je Passe Partout, un organisme de services de soutien scolaire et d'intervention familiale d’Hochelaga-Maisonneuve. « Comme ils sont en contact direct avec les familles du quartier, ils ont pu faire les démarches pour choisir et sélectionner les familles qui ont reçu les pupitres. Les enfants ont reçu également des livres de La Pastèque », explique Frédéric Gauthier, de la maison d'édition.

Les jeunes ont reçu leur pupitre juste avant Noël.

Vingt-cinq familles ont reçu des pupitres, les cinq pupitres restants vont servir à une classe de l’organisme Je Passe Partout. Ce n’est qu’une première phase de ce projet, financé par des dons.

« On souhaite que Le Grand Pupitre se poursuive sur plusieurs années, on va relancer le processus en cherchant de nouveaux partenaires pour agrandir le programme et potentiellement l’étendre plus largement sur l’île de Montréal », ajoute Frédéric Gauthier.

À Hauteur d’Homme et les Éditions de La Pastèque ont voulu utiliser le design pour procurer à ces jeunes un cadre propice à l'apprentissage et à la création. « On croit en la nécessité de les encourager, de les soutenir, de les faire avancer en leur prouvant que tous les rêves sont possibles. »

Le Grand Pupitre s’est adjoint des ambassadeurs, dont l’animatrice Marie-France Bazzo. « Si l'éducation est la boîte à outils pour construire un monde meilleur, un espace bien à soi pour étudier en est la clé, l'outil le plus précieux. Le Grand Pupitre, pour moi, c'est ça. Une clé qui peut faire la différence. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine