Retour

De présumés tueurs de chiens sévissent en Montérégie

La Sûreté du Québec (SQ) est à la recherche de présumés tueurs de chiens après la découverte des cadavres de deux labernois croisés au nord de Granby.

Après avoir constaté que leurs chiens manquaient à l’appel, Annie Ducharme et Nathalie Lepage, deux voisines de Sainte-Cécile-de-Milton, en Montérégie, ont entrepris de retrouver leurs fidèles compagnons. Les disparitions de Yoshi, un Labernois-Husky de 2 ans, et de Tonka, un Labernois-Bull Mastiff de 3 ans, remontaient à la soirée du 11 janvier.

Le pire s’est toutefois confirmé, dimanche dernier.

Les deux chiens ont été retrouvés dans un fossé du 6e rang, à Saint-Valérien-de-Milton, une municipalité voisine. Les corps portaient des marques de strangulation et plusieurs blessures, laissant croire que les chiens ont été torturés, puis étranglés.

À cette macabre découverte s’ajoute la mésaventure d’une autre résidente de la région, qui a surpris trois malfaiteurs en train de tenter d’enlever les chiens qu’elle élève. Les individus ont réussi à prendre la fuite avant l’arrivée de la police.

Rien n’indique pour l’heure que les deux événements sont liés, mais la coïncidence inquiète le maire de Sainte-Cécile-de-Milton, Paul Sarazzin. « J’espère que [les agents de la SQ] vont être capables de mettre le grappin sur ces gens-là et de sévir en conséquence », a-t-il déclaré, souhaitant voir les coupables « répondre des actes qu’ils ont commis ».

Une récompense de 500 $ a été offerte par les familles pour toute information pouvant contribuer à l’arrestation des responsables. La triste nouvelle, qui a fait le tour des réseaux sociaux, a suscité les réactions de nombreux internautes indignés qui ont décidé d'y contribuer, portant la récompense à plus de 3000 $.

Avec les informations de René Saint-Louis

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine