Retour

Début de pose de poutres au-dessus du tunnel Ville-Marie

Le recouvrement du tunnel Ville-Marie derrière l'hôtel de ville de Montréal entre dans sa phase la plus importante et la plus visible. Au cours des prochains jours, des dizaines de poutres seront posées au-dessus des 125 mètres d'espace à couvrir entre les rues de l'Hôtel-de-Ville et Sanguinet.

Un texte de Jean-Sébastien Cloutier

Lors de la visite du chantier organisée lundi après-midi par le ministère des Transports, on pouvait déjà voir les sept premières poutres installées au-dessus de l'autoroute 720 en direction est.

Toutes ces poutres serviront d'assises aux dalles qui seront livrées plus tard cet été pour compléter le recouvrement.

« Ce recouvrement, incluant les deux ponts d'étagements Hôtel-de-Ville et rue Sanguinet, va faire en sorte que le tunnel Viger va être prolongé de presque 160 mètres », explique Fadi Moubayed, responsable du projet au ministère des Transports.

Le plus grand défi de l'entrepreneur est d'œuvrer dans un espace très restreint. Un des murs du tunnel, par exemple, se trouve à quelques mètres à peine du tunnel du métro.

« On travaille dans un endroit très bâti autour, avec le métro qui passe à proximité, avec un tunnel piétonnier et un débit de circulation de presque 100 000 véhicules par jour », précise M. Moubayed.

Le recouvrement de l'autoroute Ville-Marie est un legs de 68 millions de dollars du gouvernement du Québec pour le 375e anniversaire de Montréal. Les travaux ont débuté en avril 2016 et se termineront en novembre prochain.

Le ministère des Transports livrera à la Ville une place publique transitoire avec des arbres, quelques sentiers et de nombreuses plantes, mais Montréal souhaite réaménager les lieux ultérieurement après avoir lancé un concours pour choisir son projet. Cet espace créera un lien naturel entre le Vieux-Montréal et le centre-ville aux abords du nouveau CHUM.

Plus d'articles

Commentaires