Retour

Décès au marathon : le coroner ouvre une enquête

Le bureau du coroner enquête sur le décès d'une coureuse au marathon de Montréal

La victime se nomme Kareen Rivière. Âgée de 34 ans, Mme Rivière était pharmacologue et habitait au Maryland en banlieue de Washington D.C.

D'origine haïtienne, elle avait créé une fondation pour venir en aide aux victimes du tremblement de terre de janvier 2010 à Port-au-Prince. Elle s'est effondrée au huitième kilomètre du demi-marathon. Son décès a été constaté à l'hôpital.

Le mandat du coroner inclut les décès subits dont les causes médicales ne sont pas connues. Son mandat est d'établir les causes probables et les circonstances du décès et, s'il y a lieu, de formuler des recommandations pour éviter des décès semblables.

Dans le cas de Jean-Francis Presseau, décédé lors de l'épreuve montréalaise en 2011, le coroner avait conclu à une mort accidentelle.

Plus d'articles

Commentaires