Retour

Décès de Christiane Vadnais : le SPVM n'a jamais confirmé la race du chien

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) dément avoir identifié la race du chien impliqué dans le décès de Christiane Vadnais en juin dernier, à Pointe-aux-Trembles.

Un texte de Bouchra Ouatik à Découverte

À la suite du décès de Christiane Vadnais, attaquée par le chien de son voisin dans la cour de sa résidence, la Ville de Montréal a indiqué que les policiers avaient confirmé que le chien était un pitbull.

Mais le porte-parole du SPVM, Daniel Lacoursière, rejette cette affirmation. Il affirme que les policiers ne sont pas en mesure d'identifier la race d'un chien. « On ne qualifie pas les chiens, parce qu'on n'est pas des experts canins. On a zéro expertise pour dire que ce chien est un pitbull. »

M. Lacoursière explique que les agents qui sont intervenus sur les lieux de l'attaque ont pu décrire le chien comme étant un pitbull, mais que ce n'est pas une information fiable. « Ils peuvent dire que ça a l'air d'un pitbull, mais ils peuvent se tromper. »

Le chien avait été enregistré auprès de l'arrondissement d'Anjou comme étant un boxer, mais la Ville de Montréal a indiqué au début du mois d'août qu'un test d'ADN avait été demandé pour confirmer la race du chien. Les résultats de ce test, qui prend généralement deux semaines à effectuer, n'ont toujours pas été divulgués.

Plus d'articles

Commentaires