Retour

Déglaçage des rues de l'arrondissement Saint-Hubert : un conseiller dénonce le manque de service.

Jacques Lemire, conseiller municipal indépendant du district de Laflèche dans l'arrondissement Saint-Hubert, à Longueuil, dénonce l'absence de déglaçage des rues secondaires de son arrondissement (soit les rues essentiellement résidentielles où il n'y a ni école, ni commerces, ni transport en commun) contrairement à ce qui est fait dans la ville centre.

Un texte de Marie-France Bélanger

Hier soir, Jacques Lemire a présenté ses doléances lors du conseil municipal de Longueuil. Ses propos ont fait bondir la mairesse de la ville, Caroline St-Hilaire.

Le conseiller n'en revient pas de la disparité de services en matière de déglaçage des rues. Depuis trois semaines, il dit avoir reçu de nombreuses plaintes de citoyens.

Pour en avoir le coeur net, le 11 janvier dernier, M. Lemire a circulé dans les rues secondaires de la ville et il a pris de nombreuses photos pour comparer la situation. Pratiquement 98 % des rues sont toutes sur l'asphalte dans le vieux Longueuil, mais quand on arrive à Saint-Hubert, ça prend des patins. Il en arrive donc à la conclusion qu'il y a deux catégories de citoyens dans la ville de Longueuil.

Hier soir, le conseiller indépendant a exprimé ses préoccupations à ce sujet lors du conseil municipal de la ville de Longueuil. Ses propos ont fortement fait réagir la mairesse de la ville. Caroline St-Hilaire estime que ces allégations manquent de sérieux. La mairesse dit ne pas donner d'instructions aux sous-traitants ou aux cols bleus sur les secteurs à déneiger ou à déglacer.

Ce n'est pas moi qui dis au contracteur ou au col bleu : n'allez pas sur cette rue-là mettre du sel. Ne déneigez pas cette rue-là parce qu'ils n'ont pas voté du bon bord. Ce n'est pas sérieux, on est en 2017.

Caroline St-Hilaire, mairesse de Longueuil

Caroline St-Hilaire ajoute que la ville demande à ses sous-traitants et à ses cols bleus d'offrir le même service aux trois arrondissements.

Par ailleurs, la ville dit ne pas avoir observé un nombre accru de requêtes de la part des citoyens de l'arrondissement Saint-Hubert depuis le début de l'année au sujet du déglaçage des rues.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine