Retour

Déménagement d'Osheaga : « Un manque de respect », dit un élu de Saint-Lambert

L'annonce de la présentation des festivals Osheaga, Île Soniq et Heavy Montréal sur l'île Notre-Dame l'été prochain a sans surprise fait réagir à Saint-Lambert, où le niveau de bruit produit par les concerts fait l'objet d'un recours en justice.

Les détails du site exact privilégié par le promoteur evenko ne sont pas encore connus. Cependant, en déménageant les scènes des trois festivals sur l'île Notre-Dame, celles-ci retrouveront à environ 750 mètres de la ville de Saint-Lambert, soit nettement plus près que lorsqu'elles étaient placées sur le site de l'île Sainte-Hélène, à 1,5 kilomètre.

La Ville de Saint-Lambert soutient n'avoir pas reçu de préavis, ni de la part d'evenko ni de la Ville de Montréal, au sujet de ce déménagement, ce qui a fait réagir un élu de la municipalité de la Rive-Sud.

Ni la Ville de Montréal ni evenko ne veut commenter pour le moment le déplacement temporaire des trois grands festivals sur l'île Saint-Hélène.

Depuis plusieurs années, la Ville de Montréal, le parc Jean-Drapeau, L'Aréna des Canadiens inc. (propriétaire du promoteur de concerts evenko) et la Ville de Saint-Lambert se livrent une partie de bras de fer. La ville de la Rive-Sud souhaiterait que le volume des concerts au parc Jean-Drapeau soit réduit.

En avril dernier, la Cour d'appel du Québec a maintenu la décision de la Cour supérieure qui autorise la Ville de Saint-Lambert à demander une injonction permanente afin d'exiger cette réduction.

La Ville de Saint-Lambert souhaite que la justice impose une limite de 95 dB sur les lieux du spectacle afin que la pression sonore aux résidences de ses citoyens ne dépasse pas 60 dB. Des niveaux de bruit de 108 dB ont déjà été enregistrés sur le parterre et de 68 dB à une résidence de Saint-Lambert.

Bientôt 20 000 spectateurs de plus

Ce déménagement des trois festivals est rendu nécessaire en raison de travaux majeurs réalisés sur la partie du parc Jean-Drapeau située sur l'île Sainte-Hélène.

Au terme des travaux, la capacité d'accueil du site passera de 45 000 à 65 000 personnes. La Ville de Montréal et le gouvernement du Québec investiront 70,4 millions de dollars pour réaménager l'ensemble du secteur ouest de l'île.

Le festival Osheaga pourrait ainsi accueillir près de 200 000 spectateurs en trois jours.

Le 12e festival Osheaga se tiendra du 4 au 6 août prochain.

Plus d'articles