Retour

Des candidats municipaux souvent jeunes et éduqués à Montréal

Le portrait des candidats municipaux dévoilé mardi par Élection Montréal confirme une diminution du nombre de personnes convoitant les divers postes électifs, mais révèle aussi une présence significative des 45 ans et moins.

Un texte de Marc-Antoine Ménard

Ce groupe d’âge constitue en effet 44 % des candidatures reçues, soit pas loin de la moitié. Cette tendance est plus marquée chez les femmes, alors que 46 % des candidates sont âgées de 45 ans et moins, contre 42 % des candidats.

Dans l’ensemble des groupes d’âge, 44 % des postes sont convoités par des femmes (130 candidates), contre 56 % d’hommes (168 candidats).

Les candidats aux élections montréalaises sont généralement éduqués : près des trois quarts de ceux ayant répondu à la question d’Élection Montréal sur leur niveau de scolarité ont indiqué avoir terminé des études de premier ou de deuxième cycle universitaire.

La représentation des personnes issues de minorités visibles ou ethniques reste relativement faible. Seuls 43 répondants du sondage mené par Élection Montréal auprès des 298 candidats ont indiqué appartenir à une minorité visible; un nombre identique a affirmé être issu d'une minorité ethnique.

Moins d'intéressés pour autant d'élus

La diminution générale du nombre de candidatures aux élections municipales à Montréal, qui s'explique en partie par la présence de seulement deux partis présentant des candidats dans les 103 districts électoraux, se confirme à tous les niveaux par rapport à 2013. Ainsi, il y a 115 candidats aux postes de conseillers d'arrondissement (contre 182 en 2013) et 128 aux postes de conseillers de ville (214 en 2013). Il y a 47 candidats aux postes de maire d'arrondissement (78 en 2013) et 8 aspirants maires de Montréal (12 en 2013).

Aux partis Vrai Changement pour Montréal (20 candidats dans 6 arrondissements) et Coalition Montréal (16 candidats dans 7 arrondissements, en plus du candidat à la mairie Jean Fortier), s'ajoutent des candidats de partis locaux dans les arrondissements d'Anjou, de Lachine, de LaSalle et du Plateau-Mont-Royal et 30 candidats indépendants.

Les élections municipales au Québec ont lieu le dimanche 5 novembre prochain.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine